Tirage-EuroMillions.net

MyMillion: Gagnants, statistiques et historique

MyMillion

Le jeu MyMillion a été introduit le mardi 4 février 2014 et assure au moins un gagnant à 1.000.000€ à chaque tirage EuroMillions. L’introduction du complément a toutefois généré une hausse de 50 centimes du prix de la grille de jeu. Vous trouverez ci-dessous toutes les statistiques relatives au MyMillion : le classement des régions les plus et les moins chanceuses, le profil des gagnants connus, les points de vente où ont été achetés les tickets gagnants et bien entendu l’historique de tous les tirages.

Règles du jeu

Le MyMillion est un complément national à l’EuroMillions, propre à la France et exclusivement géré par la Française des Jeux. Il a été introduit pour la première fois le mardi 4 février 2014. Bien que le jeu soit nouveau dans l’Hexagone, des systèmes similaires existaient déjà dans d’autres pays. En particulier, le Royaume-Uni et son opérateur Camelot ont couplé le « Millionaire Maker » à l’EuroMillions en novembre 2009, qu’ils ont ensuite rebaptisé « Raffle » en mai 2011.

Le jeu MyMillion fonctionne sur le principe d’une tombola, c’est-à-dire qu’il y a toujours un gagnant, peu importe la quantité de billets vendus. Le code est composé de deux lettres et 7 chiffres, attribués aléatoirement lors de l’achat d’un ticket de jeu EuroMillions. La participation à ce complément coûte 0,50€ et est obligatoire. Chaque mardi et vendredi soir, au moins un code MyMillion gagnant est tiré au sort parmi ceux qui ont été attribués aux joueurs.

Tous les trois à quatre mois, la Française des Jeux organise ce que l’on appelle une « pluie de millionnaires ». Au lieu d’un seul code, 5 ou 10 codes gagnants sont sélectionnés par tirage pour deux tirages (un mardi et un vendredi). Chaque code gagnant rapporte toujours un million d’euros.

Probabilités de gagner

A la différence des jeux de loto classique, tels que l’EuroMillions, la probabilité de gagner au MyMillion n’est pas fixe mais dépend de la quantité de codes attribués aux joueurs. Plus précisément, la probabilité de gagner peut se calculer selon la formule suivante : (codes gagnants à ce tirage) / (codes vendus pour ce tirage).

En clair, il y a environ 4 millions de codes vendus en France le mardi, et 8 millions le vendredi. Par ailleurs, il y le plus souvent un seul code gagnant MyMillion. De ce fait, la probabilité de gagner avec un code est en moyenne de 1 sur 4 millions le mardi et de 1 sur 8 millions le vendredi. Lors des pluies de millionnaires, la probabilité pourrait grimper jusqu’à 1 chance sur 400.000 (si 10 codes gagnants sont tirés au sort et que la participation des joueurs est constante).

Cela pourrait théoriquement donner une espérance de gain net positive pour le joueur, fait assez rare et intéressant dans les loteries. Néanmoins, la participation au MyMillion seul n’est pas possible, il faut acheter une grille EuroMillions en parallèle, donc on peut oublier l’opportunité « d’investissement » !

Redistribution des mises

La règle, prévue dans le règlement officiel, est claire: 50% des mises MyMillion sont redistribuées aux joueurs. Le reste va principalement au Trésor public (gagnant à chaque tirage, celui-là!).

Néanmoins, puisqu’il y a un code gagnant à chaque tirage, quelle que soit la participation, il serait peu probable d’arriver à 50% des mises redistribuées sur le long terme sans intervention humaine. Par ailleurs, certains gagnants ne réclament jamais leur dû. Ainsi, pour parvenir à 50% de taux de redistribution sur le long terme, des tirages spéciaux « pluie de millionnaires » sont organisés de temps à autres. Ces tirages spéciaux régulent le taux de redistribution à 50%.

N’oubliez pas de vérifier votre code!

Cela défraie régulièrement la chronique: certains gagnants ne vont jamais réclamer leur gain. Cela arrive tout autant en France qu’au Royaume-Uni. Il semblerait que certains joueurs se contentent de vérifier les numéros du tirage, mais oublient de vérifier leur code MyMillion. Or, la probabilité de gagner au complément est bien plus élevée qu’au tirage traditionnel! N’oubliez donc pas de vérifier votre code à chaque tirage, car passer à coté d’un million d’euros serait, pour le moins, regrettable. Pour rappel, le délai de réclamation des gains est de deux mois à partir de la date du tirage.