Tirage-EuroMillions.net

De millionnaire du loto aux scandales : Jack Whittaker n’est plus

Article publié le lundi 6 juillet 2020

Andrew « Jack » Whittaker Jr., dont la vie fut fortement mouvementée après son gain record de 315 millions de dollars au PowerBall le jour du réveillon de Noël de 2002, est décédé. Il était âgé de 72 ans.

Le salon de pompes funèbres Ronald Meadows Funeral Parlor de Hinton a confirmé la nouvelle. Un employé du salon, sous le couvert de l’anonymat, a déclaré que l’ancien millionnaire est décédé de cause naturelle. Il n’a par contre rien dévoilé concernant les détails de la cérémonie. Elle s’est passée dans la discrétion, en privé.

À 55 ans, Jack Whittaker est devenu du jour au lendemain une célébrité. À l’époque, il avait remporté le plus gros jackpot du loto de l’histoire des USA. Ses 315 millions se muèrent en 113,4 millions net lorsqu’il opta pour le paiement en une fois de ses gains. La renommée fut immédiate. Le lendemain, il était sur les plateaux de télévision à New York. Comme une vedette, il voyagea en jet privé avec sa famille pour satisfaire la curiosité des médias.

Un jackpot du loto maudit

Malheureusement, Jack Whittaker devint rapidement l’un de ces gagnants maudits du loto. Scandales, procès et problèmes personnels ont émaillé les années qui ont suivi son jackpot. Constamment sollicité financièrement, il devint incapable de faire confiance à quiconque. Il aurait confessé à de maintes reprises qu’il aurait préféré ne jamais avoir acheté ce ticket.

Sa femme l’a quitté. Un ami de sa petite-fille toxicomane de 17 ans a été retrouvé mort dans sa propre maison en 2004. 3 mois plus tard, c’était au tour de sa petite-fille de décéder.

Sa fille, Ginger Whittaker Bragg, est aussi décédée en 2009 à l’âge de 42 ans après avoir bataillé des années contre le cancer. En 2016, sa maison de Virginie fut complètement détruite par les flammes.

Durant toutes ces années, il a dû se battre contre les démons de la boisson et des jeux d’argent. Il fut cambriolé à de maintes reprises. Alors qu’il était dans un club de strip-tease, des malfaiteurs ont volé un attaché-case qui contenait 245.000 $ ainsi que 3 chéquiers. Il fut cependant chanceux à l’occasion de cet épisode : sa mallette, ainsi que l’intégralité de son contenu, fut retrouvé.

Des soucis avec la justice

Il a eu également des démêlés avec la justice. Outre ses interpellations pour conduite en état d’ébriété, il s’est retrouvé une fois devant le juge suite à une plainte de 3 employés de casino, qui l’accusaient de voies de fait.

En 2007, alors qu’il était interviewé par l’Associated Press, il savait déjà ce que la postérité allait retenir de lui.

« On se souviendra de moi comme du cinglé qui a gagné au loto, » avait-il déclaré. « Je n’en suis pas fier. J’aurais voulu que l’on se souvienne de moi comme d’une personne qui a aidé beaucoup de gens. »

À l’époque, il lui restait encore beaucoup d’argent. Combien possédait-t-il encore sur son compte en banque le jour de sa disparition, et sera légué à ses héritiers, reste une inconnue.

Connu pour son accoutrement très western avec chapeau de cow-boy, Whittaker était déjà un millionnaire qui avait bâti seule sa fortune avant de gagner au loto. Ses entreprises actives dans le domaine de l’immobilier valaient 17 millions de dollars.

Un homme perturbé, mais généreux

Joueur régulier du Powerball, Whittaker avait déjà décidé de partager son magot avec des églises et sa famille lorsqu’il a réclamé son jackpot.

« C’est grâce à mon travail que j’en suis arrivé où je suis. C’est la première fois dans ma vie que quelque chose me tombe du ciel, » avait-il déclaré à l’époque.

Une fondation créée par Whittaker a dépensé 23 millions de dollars pour construire 2 églises dans les années qui ont suivi son gain. Sa famille a donné de la nourriture, des habits et des bourses à des étudiants locaux.

Il avait pris sous son aile sa petite-fille, Brandi. Son plan d’en faire sa seule héritière s’évapora un peu avant Noël 2004, lorsque son corps fut découvert dans une vieille camionnette, caché par un petit ami qui avait paniqué lorsqu’il avait découvert son corps inanimé. L’autopsie ne permit pas de découvrir la cause du décès. « Elle devait hériter de tout, » avait déclaré Whittaker.

« Précédent:
» Suivant:

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!