Tirage-EuroMillions.net

EuroMillions : les 9 pays participants

Le plus gros gain remporté dans chaque pays :

PaysPlus gros gainDate
1 Portugal
  190 000 000,00 €
24/10/2014
2 Royaume-Uni
  190 000 000,00 €
10/08/2012
3 Espagne
  190 000 000,00 €
06/10/2017
4 France
  169 837 015,00 €
13/11/2012
5 Belgique
  168 085 323,00 €
11/10/2016
6 Irlande
  115 436 126,00 €
29/07/2005
7 Suisse
  93 948 087,00 €
23/08/2013
8 Luxembourg
  93 948 087,00 €
27/09/2013
9 Autriche
  55 609 411,00 €
16/05/2008

Résumé : le palmarès des pays participants :

PaysNombre de jackpotsMontant total des jackpots
1 France
  101
  3 106 M€
2 Espagne
  92
  3 060 M€
3 Royaume-Uni
  86
  3 079 M€
4 Portugal
  72
  2 037 M€
5 Belgique
  34
  1 272 M€
6 Suisse
  19
  538 M€
7 Autriche
  15
  392 M€
8 Irlande
  13
  595 M€
9 Luxembourg
  2
  97 M€

Lors de la création du jeu en 2004, trois pays fondateurs participaient à la loterie : la France, le Royaume-Uni et l’Espagne. Quelques mois plus tard, six autres pays les ont rejoint, portant le nombre de pays participants à neuf (avec l’Autriche, la Belgique, l’Irlande, le Luxembourg, le Portugal et la Suisse). Retrouvez ci-dessus la fiche détaillée de chaque pays participant au jeu. Celle-ci comporte les statistiques complètes des jackpots remportés dans chaque pays ainsi que des informations relatives à la façon dont y est organisé l’Euromillions.

Comment est comptabilisé le nombre de gagnants du jackpot ?

On peut distinguer trois types de grands gagnants à l’EuroMillions, c’est-à-dire de joueurs qui ont empoché tout ou une partie de la cagnotte. Les deux premiers sont inclus dans les totaux ci-dessus, pas les troisièmes :

  1. Les gagnants du rang 1, c’est à dire tous les joueurs qui ont misé sur les sept boules gagnantes. Ces gagnants sont intégrés dans les totaux ci-dessus.
  2. Les gagnants du rang 2 lorsqu’ils se partagent l’intégralité de la cagnotte. Cela est arrivé à 4 reprises dans l’histoire du jeu : 3 fois avec l’ancienne formule des « super tirages » où la cagnotte était forcément reversée (28/09/2007, 08/02/2008 et 26/09/2008) ; et une fois lorsque la cagnotte avait été reportée onze fois, le maximum autorisé par le règlement à l’époque, le 17/11/2006. En tout, cela représente 65 gagnants dont 14 en France, qui ont remporté 9,3 millions d’euros en moyenne. Ces gagnants sont également inclus dans les totaux ci-dessus. A l’avenir, il devrait y avoir moins de gagnants de ce type car le jeu a été modifié: les « super cagnottes » ne sont plus forcément gagnées mais peuvent être reportées. Aujourd’hui, la seule façon d’avoir un partage de la cagnotte entre les gagnants du rang 2 est d’atteindre, par reports, le montant maximum de 190.000.000€ à deux tirages consécutifs sans qu’il n’y ait de gagnant au rang 1. A ce deuxième tirage sans gagnant, la cagnotte serait partagée au premier rang où il y a des gagnants. Cela a failli arriver le 10 août 2012.
  3. Les gagnants du rang 2 lorsqu’ils se partagent une partie de la cagnotte. Le jackpot représente 18% des mises brutes, mais est plafonné à 190.000.000€. De ce fait, lorsque le montant théorique de la cagnotte dépasse son plafond, alors l’excédent (ce qui est au-dessus de 190 millions) est automatiquement partagé entre les gagnants du rang 2. Cela est arrivé à 5 tirages : 2 en juillet 2011, 2 en août 2012 et 1 en octobre 2014. Cela représente 47 gagnants qui ont empoché 2,5 millions d’euros en moyenne. Ces gagnants ne sont pas comptabilisés dans les totaux ci-dessus car ils n’ont remporté qu’une très faible proportion de la cagnotte, la plus grande part de celle-ci ayant été versée au(x) gagnant(s) de rang 1.