Tirage-EuroMillions.net

Les millions du loto pour devenir un baron de la drogue

Il y a peu, nous faisions état d’un couple qui, malgré son gain d’un million de dollars à la loterie, avait eu la mauvaise idée de continuer son petit commerce de deal de produits stupéfiants. Avec Ronnie Music Jr et son nom d’acteur de cinéma, nous passons à la vitesse supérieure aussi bien en termes de gains que de bêtise : il a utilisé son jackpot de 3 millions de dollars pour tenter de s’ériger en baron de la drogue de la Géorgie.

matos du parfait dealer

Je lance ma propre affaire grâce au loto…

En février 2015, le prévenu remporte la coquette somme de 3 millions de dollars grâce à un ticket à gratter. À l’époque, il avait déclaré : « j’achète de temps en temps un ticket. Je ne pouvais pas y croire, je n’y arrive d’ailleurs toujours pas ». Durant une interview, il avait déclaré également qu’il allait « épargner » cet argent. Évidemment, il s’était bien gardé de parler de sa petite activité de dealer de méthamphétamine, et de son casier bien chargé. Ainsi que de son projet stupéfiant de gravir les échelons pour devenir un véritable petit baron de la drogue de l’État de Géorgie.

En effet, Monsieur Music Jr, apparemment entrepreneur dans l’âme, a décidé d’investir une bonne partie de son pactole dans l’achat de méthamphétamine destiné à fournir son propre réseau de dealers. Après avoir acheté la marchandise, il s’est mis à recruter. Malheureusement pour lui, quelques mois après le début de sa petite entreprise certains de ces vendeurs se sont fait coincer alors qu’ils tentaient d’écouler pour un demi-million de dollars de « meth », comme on dit dans le milieu.

L’enquête des policiers a permis de remonter jusqu’au gagnant de la loterie. Il a été arrêté dans le Tennessee alors que la police lui avait tendu un piège : sans le savoir, il a vendu de la drogue à un informateur. Pris sur le fait, il a été embarqué manu militari.

Les enquêteurs ont découvert chez lui pour plus d’un million de dollars de drogue, des armes à feu, des munitions, de nombreux véhicules ainsi que 600 000 $ en liquide. Apparemment, le loustic avait bien fait fructifier son argent… si seulement il avait choisi des voies plus légales.

Mais peut-on lui en vouloir ?

Lorsqu’un vitrier gagne au loto, tout porte à croire qu’il créera sa propre société d’installation de châssis. Un mécano sera séduit par l’ouverture de son propre garage. Pour Music Jr, son milieu c’est la drogue. C’est donc sans surprise qu’il a utilisé son jackpot pour se lancer dans le business qu’il connaît le mieux, à savoir celui de la dope. En 2009, il s’était déjà fait coincer à jouer les apprentis laborantins : il fabriquait de la meth chez lui. Il avait pris 10 ans, mais avait été relâché après seulement trois années. Son casier judiciaire comporte d’autres lignes, comme la possession illégale d’armes à feu, des menaces terroristes, etc.

Une banque offre des tickets de loterie en guise d’intérêts

Vous l’avez sans aucun doute remarqué, les taux d’intérêt offerts par les comptes d’épargne sont ridiculement bas depuis la dernière crise financière. Pour attirer les épargnants, les banques doivent donc trouver des astuces bon marché, du genre une serviette Spiderman gratuite à l’ouverture d’un nouveau compte ou livret.

C’est dans cet esprit qu’une petite banque anglaise, l’OakNorth Bank, a décidé d’offrir à ses clients des… tickets à gratter. Les comptes d’épargne de la banque offrent également un rendement, mais de seulement 0,05 %. Même un millionnaire de l’EuroMillions ne toucherait pas grand-chose avec un taux aussi riquiqui. D’où l’idée d’offrir des tickets de loterie qui, eux, sont susceptibles de rapporter gros. On se console comme on peut…

D’autres banques utilisent des combines similaires pour attirer le chaland. Par exemple, la banque de Richard Branson, Virgin Money, propose à ses clients de gagner des tickets gratuits pour aller voir des matchs de Manchester United, ou encore de remporter un maillot dédicacé. Faute de grives on mange des merles, même si les taux sont bien plus compétitifs, oscillant entre 0,75 et 2,25 %.

Article publié le mardi 4 avril 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

🙁