Tirage-EuroMillions.net

Un jackpot du loto de 30 millions qui se finit en cauchemar

Article publié le lundi 8 juillet 2019

Un joueur australien qui avait gagné 30 millions de dollars au loto a perdu presque tout son argent en une dizaine d’années. Après avoir décroché la timbale, il s’est fait conseiller par un agent immobilier agréé. Après avoir enchaîné les investissements hasardeux, il ne lui reste presque plus rien.

Un jackpot du loto historique

Sherif Girgis, alors âgé de 23 ans, travaillait à temps partiel dans un cinéma de Perth lorsqu’il décroche le plus gros jackpot de l’histoire de l’ouest de l’Australie en 2007. C’était un rêve qui devenait réalité, mais il s’est vite transformé en cauchemar.

Pourtant, il a fait ce qu’il fallait, à savoir se faire conseiller par un professionnel. Malheureusement, il s’est avéré que cette personne n’était pas bien intentionnée. M. Girgis a réalisé toute une série d’investissement sur les conseils d’un agent immobilier et adjoint au maire de Joondalup, Russell Poliwka, a rapporté le West Australian.

Il avait investi dans un pub, dans un bateau de luxe, dans un club de nuit et des terrains avec vue sur mer. Mais ces investissements ont vite commencé à perdre de l’argent. Il a notamment déclaré avoir investi plus de 1,3 million pour rénover le pub qui s’appelle aujourd’hui le Grand Central Hotel à Midland. Sur 3 ans, ce lieu récréatif enregistré plus de 1 million de dollars de pertes. Il avait également acheté la boîte de nuit Crush pour un montant de 2,65 millions, un prix qui aurait été surévalué.

Il est également acheté un catamaran de 25 m de long pour 880.000 $, un investissement qui ne rapporte pas d’argent.

Des investissements calamiteux

À l’occasion d’une réunion organisée en 2012 au Grand prix de Melbourne, M. Girgis a annoncé à Monsieur Poliwka qu’il ne lui restait plus que 5 millions. Peu de temps après, il a coupé le robinet de ses entreprises, qui coulaient de toutes parts. En 2014, il a attaqué en justice son conseiller en lui réclamant plus de 3,4 millions de dollars.

Aujourd’hui, on connaît le verdict : la cour lui a en partie donnée raison, M. Poliwka a été condamné à lui verser plus de 2 millions de dollars. Dans son verdict, elle a déclaré qu’il était établi que M. Poliwka lui avait fourni des conseils qui n’étaient soit pas représentatifs de la réalité, soit trompeurs.

Les prédateurs financiers, qu’ils soient au sein de la famille ou à l’extérieur, sont l’un des plus grands dangers qui menacent les grands gagnants du loto de l’EuroMillions. D’où l’importance d’être bien entouré pour ne pas connaître la triste mésaventure de M. Girgis.

« Précédent:
» Suivant:

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!