Tirage-EuroMillions.net

La malédiction de l’EuroMillions déchire un nouveau couple

Il n’y a pas à dire, l’EuroMillions est une véritable vache à lait pour les tabloïds britanniques. Ils n’ont même pas besoin de jouer pour gagner le jackpot semaine après semaine. Ils commencent par faire leurs choux gras de l’histoire des grands gagnants, suivent leurs péripéties et finissent par étaler les moindres détails de leur déchirement. Les Bayford en ont fait la triste expérience. C’est désormais au tour de Gareth et Catherine Bull.

or ou appartement ?

Les Bull avaient défrayé la chronique en 2012 lorsqu’ils ont remporté le jackpot mirifique de plus de 40 millions de livres. Cinq ans plus tard, leur séparation est actée, après une vie fort mouvementée par l’arrivée subite et massive de tout cet argent. M. Bull a fait ses valises pour quitter la maison familiale de Mansfield, où sa femme est restée avec leurs deux enfants.

Un mariage qui n’allait pas du tonnerre, même avant l’EuroMillions

Le grand gagnant, âgé de 45 ans, vit désormais dans une maison à trois chambres à coucher qui se trouve non loin de là. Selon un proche du couple qui s’est exprimé auprès du Sun, cela faisait longtemps que leur mariage avait du plomb dans l’aile, avant même la cagnotte de la super loterie européenne. Il a déclaré :

« Pour être honnête, lorsqu’ils ont décroché le jackpot de l’EuroMillions tout n’allait déjà pas pour le mieux dans leur couple. Lorsque c’est arrivé, ils ont pensé que cela serait susceptible d’améliorer les choses. Mais la malédiction de la loterie a de nouveau frappé. »

La séparation des Bull suit désormais un scénario que l’on ne connaît que trop bien, celui qui a séparé bien d’autres couples avant eux. Dans la longue liste des victimes de l’EuroMillions et du loto, citons Les et Samantha Scadding, qui ont gagné plus de 45 millions en 2009 et qui ont divorcé quatre ans plus tard, ou encore Adrian et Gillian Bayford, qui ont gagné 148 millions en 2012 et qui ont divorcé un an plus tard seulement. Les choses n’ont pas été autrement avec Jason et Victoria Jones.

La belle vie…

Après être devenus riches comme Crésus, les Bull ont acheté une villa de luxe à Tenerife et ont réservé une loge dans le stade d’Old Trafford, l’enceinte légendaire de Manchester United. M. Bull, qui travaillait comme indépendant de la construction, avait acheté le ticket sur un coup de tête un jour durant lequel il lui était impossible de travailler en raison de la météo. Pourtant, leur plus jeune fils critiquait souvent son papa lorsqu’il achetait un ticket d’EuroMillions : selon lui, c’était de l’argent gaspillé… Le couple, qui a pu prendre sa retraite anticipée, fut évidemment plus que jamais d’un autre avis, même si leur fortune leur a coûté leur mariage. Quelles sont les raisons qui séparent ces couples qui ont tout pour être heureux ? L’envie d’aller voir ailleurs et les disputes sur la façon de dépenser l’argent.

Selon une enquête de Camelot, il faut plus de six mois pour que les grands gagnants de l’EuroMillions s’adaptent à leur nouvelle vie. Très sérieusement, l’étude montre que les plus gros problèmes que rencontrent dans l’immédiat les grands gagnants sontt de se faire appeler « Monsieur » dans les magasins de luxe, de sortir d’une voiture de sport à deux portes (les portes de ces véhicules sont plus longues, si bien que les ouvrir peut être parfois difficile vu l’exiguïté des places de parking…) ainsi que de fourrer tous leurs achats dans le coffre de ces petites sportives.

Endéans ce délai, le vainqueur d’un jackpot a souvent emménagé dans une immense maison luxueuse pour être vite dépassé par l’entretien que requiert une telle propriété. Ces petits soucis du quotidien deviennent rapidement de la petite bière alors que l’entourage peut parfois devenir pressant avec ses sollicitations, ou que les nouveaux problèmes découlant de la richesse subite ne parviennent pas à être gérés par les protagonistes.

Des lingots d’or ou un penthouse : telle est la question

Certaines personnes doivent faire des choix assez faciles, comme cette Australienne. Après avoir gagné le jackpot d’un jeu à gratter, elle doit choisir entre un appartement de luxe d’une valeur de 2 millions de dollars ou des lingots d’or valant la même somme.

Lorsqu’on lui a téléphoné pour la mettre en face de ce dilemme, cette grand-mère du centre de l’Australie a cru à une blague. Elle a cependant du se rendre à l’évidence lorsqu’on lui a fait visiter son potentiel futur appartement. Elle a également pu lorgner sur les lingots d’or qui pourraient être sa propriété d’ici quelques jours.

Elle dispose précisément de 10 jours ouvrés pour prendre sa décision. Selon ses propres mots, « c’est une décision difficile à prendre, mais le genre de décision à laquelle des milliers de gens voudraient être confrontés. » Si elle choisit l’appartement, elle pourrait empocher 75 000 $ par an de loyer si elle décide de ne pas l’occuper.

Article publié le mardi 25 avril 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Encore encore encore!!!!