Tirage-EuroMillions.net

Loterie : un immigrant portugais floué de plusieurs millions ?

Article publié le lundi 3 février 2020

Quand on est à l’étranger et que l’on ne parle pas la langue, il est légitime de se tourner vers des compatriotes afin de faire ses premiers pas dans son nouveau pays. Mais ce n’est pas parce qu’une personne a un passeport en provenance de la même nation que vous qu’elle est nécessairement honnête. Si les dires de Joao Luis DaPonte sont vrais, il vient de l’apprendre à l’occasion d’une leçon très chère. Il aurait été dépouillé de plus de 1,5 million de dollars en raison d’un ticket de loterie qu’il n’a pas compris.

Le ticket rapporte 4 millions, il pense que c’est 4.000 $

Joao Luis DaPonte vit dans le Massachusetts, mais il ne maîtrise pas l’anglais. Il affirme que 2 femmes ont profité de ses lacunes dans la langue de Shakespeare pour l’arnaquer. Il attaque à ce titre en justice Maria Oliveira et Susana Gaspar quant à la propriété d’un ticket à gratter. Selon DaPonte, les faits se sont déroulés ainsi. Le 23 novembre, il achète un ticket de Gold Rush à 10 $ au café Sao Paulo de New Bedford, la ville dans laquelle le trio vit.

Après avoir gratté le ticket, on peut voir « $4MIL », ce qui signifie bien entendu 4 millions. Il se fait qu’en portugais, MIL signifie mille. Il a donc cru qu’il avait gagné 4.000 $. Sachant que Maria Oliveira avait déjà empoché les gains d’autres gagnants moyennant le paiement d’un pourcentage, DaPonte décide de faire appel à ses services. Il lui remet donc le ticket. Il recevra par la suite 3.800 $.

Elle a reçu 4 millions de la part de la loterie !

Le 10 décembre, DaPonte ne peut pas en croire ses oreilles lorsqu’il apprend que la patronne d’Oliveira, Mme Gaspar, vient de gagner 4 millions de dollars grâce à un ticket de… Gold Rush, le même jeu. Elle a déclaré l’avoir acheté au café Sao Paulo, qui se trouve juste à côté de la boulangerie dans laquelle les 2 femmes travaillent.

Intrigué par cette incroyable coïncidence, DaPonte a déclaré avoir montré à ses amis et dans un autre point de vente une photo de son ticket gagnant. C’est alors qu’il a appris que celui-ci vaut 4 millions, et non 4.000 $.

Gaspar a demandé à toucher son jackpot sur base d’un paiement unique de 2,6 millions avant impôts. En net, cela représente 1,6 million de dollars. La somme est actuellement gelée dans l’attente de la résolution judiciaire du contentieux.

Les 2 femmes réfutent les accusations

Du côté de Gaspar et Oliveira, on réfute en bloc les accusations de DaPonte. Oliveira a déclaré avoir acheté le ticket pour sa patronne à l’occasion d’une pause, et que le duo s’est accordé sur le partage des gains. Oliveira a déclaré ne jamais avoir empoché les gains d’autres joueurs auparavant, dans un affidavit dans lequel elle a également nié avoir reçu un ticket de DaPonte ou encore de lui avoir remis 3.800 $.

Un avocat du duo a déclaré que les accusations du portugais sont « ridicules ». « Pourquoi remettre un billet gagnant à un inconnu ? », a questionné Me Faria dans un journal local. « Il est difficile de concevoir que personne parmi ses amis ou sa famille, n’ait compris qu’il s’agissait de 4 millions, et non de 4.000 $. »

Qui dit la vérité ? Le tribunal devrait trancher bientôt. La photo du ticket gagnant présentée par DaPonte, ainsi qu’un éventuel mouvement bancaire d’environ 3.800 $ devraient déterminer de l’issue de ce procès.

« Précédent:

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!