Tirage-EuroMillions.net

Des grands gagnants qui ont vraiment la tête sur les épaules… peut-être trop !

Comment ne pas perdre la tête lorsqu’on voit atterrir sur son compte en banque une somme avec des zéros à n’en plus finir ? Beaucoup de grands gagnants ne sont pas équipés pour gérer une telle situation, si bien que les choses finissent parfois par déraper. Trop souvent même. Mais il y a aussi les cas d’école, des joueurs qui ont vraiment la tête sur les épaules et qui s’accommodent très bien de leur fortune. Et à l’extrémité de ce spectre de la sagesse des grands gagnants, il y a ceux pour qui on se demanderait presque pourquoi ils ont joué 🙂

maison de gagnants du PowerBall

David Kaltschmidt et Maureen Smith : les Ecossais du loto

David Kaltschmidt et Maureen Smith en font indubitablement partie. Ils ont remporté le plus gros jackpot de l’histoire du PowerBall, l’équivalent de l’EuroMillions aux États-Unis, soit la somme de 528 millions de dollars (qui a été réduite à 328 millions vu qu’ils ont demandé à le toucher en une fois et qu’au pays de l’Oncle Sam ces revenus sont taxés). Pourtant, à les voir, personne ne soupçonne qu’ils sont multimillionnaires par centaines.

Le Daily Mail n’a pas hésité à traverser l’Atlantique pour observer le couple et constater qu’il n’a quasi rien changé dans sa vie. Alors que la plupart des grands gagnants achètent des propriétés immobilières, des voitures et des bateaux, ils ont fait preuve d’une sagesse extrême après avoir remporté le jackpot.

Ils vivent toujours dans leur modeste bungalow de Floride d’une valeur de 300.000 $. Ils fréquentent les mêmes supermarchés, les mêmes magasins et les mêmes restaurants. Mais le plus drôle, c’est qu’ils continuent de jouer au PowerBall !

Un ami n’a fait que confirmer ce que les journalistes du Daily Mail ont pu constater : « Ils ont des centaines de millions de dollars dans leurs poches mais c’est presque comme si rien n’était arrivé, » a-t-il confié. « Ils regardent toujours autant à la dépense, » a-t-il ajouté.

Elle continue de jouer pour le fun

Arrivé à un certain âge, il est difficile de se départir de ses habitudes. Ceci explique peut-être cela, alors que la gagnante est âgée de 71 ans et son compagnon de 56 ans. Maureen continue de faire ses courses au Publix et de papoter avec les caissières, comme avant. C’est d’ailleurs là-bas qu’elle avait validé son ticket gagnant il y a 18 mois. Une caissière a d’ailleurs confié qu’elle continue de valider de temps à autre un ticket. « Je suppose que c’est pour le fun vu qu’ils n’ont pas besoin d’argent, » a-t-elle expliqué.

David, un ancien ingénieur, s’était promis une nouvelle voiture lorsqu’il avait été interrogé en février 2016 par la presse suite à leur gain. Dans le quartier, on s’attendait à voir débarquer une Ferrari ou une Cadillac haut de gamme. Il s’est pourtant contenté d’acheter la dernière version du même pick-up qu’il conduisait !

Pourtant pêcheur passionné, David continue de partir en mer avec le même bateau qu’il possédait avant. Ils n’ont vraiment rien acheté, David et Maureen ? Si, il y a quand même une Tesla Model S, une voiture électrique américaine, d’une valeur de 90.000 $. Le véhicule dispose également d’une plaque personnalisée, que l’on peut obtenir en Floride moyennant un supplément.

Quand le Daily Mail a contacté Maureen pour lui demander comment se passent ces derniers mois dans la peau d’une millionnaire, elle a répondu : « Oh, rien de bien spécial. On s’occupe de la famille, » pour ensuite poliment mettre un terme à la conversation, refusant d’en dire plus.

Loin des histoires qui déchirent les couples qui gagnent au loto, David et Maureen poursuivent leur existence tranquille. Originaires de Long Island, près de New York, ils ont déménagé en Floride en 1991, précisément dans la petite bourgade tranquille de Melbourne Beach.

S’ils ne semblent pas vraiment profiter de leur argent, celui-ci leur a tout de même causé des soucis. Sur conseil de leurs avocats, ils ont gardé le secret pendant un mois. Même les enfants de Maureen, âgés de 50 et 47 ans, ignoraient tout. David, après avoir appris qu’ils avaient remporté le jackpot, a connu de nombreuses nuits d’insomnie. À cause du stress, il a même perdu 5 kg.

À la conférence de presse, il a déclaré qu’il allait désormais s’occuper de gérer cet argent à travers des investissements, des stratégies d’optimisation fiscale et des dons à des œuvres caritatives. Avant cela, il était ingénieur dans l’aéronautique.

Du côté des voisins, on pensait qu’ils allaient prendre rapidement la poudre d’escampette, notamment pour des raisons de sécurité, mais le couple n’a pas bougé de son bungalow à trois chambres à coucher. Maureen continue de promener son chien dans le quartier. L’un d’entre eux a déclaré :

« Je suppose qu’ils ont investi leur argent pour le futur de leurs enfants, mais c’est leur affaire et ça ne me regarde pas, je ne leur poserai jamais la question, » a déclaré Jim.

« En tout cas, on ne voit pas de yacht de luxe ou d’autres changements importants. C’était des gens agréables et humbles avant, et aujourd’hui ils n’ont pas changé d’un iota, même si je ne leur ai jamais rien demandé.

C’est en tout cas agréable par rapport à toutes ces histoires de gens qui gagnent au loto et qui deviennent fous, jusqu’à parfois se suicider. »

Lorsque David et Maureen ont gagné leur demi-milliard de dollars, le jackpot du PowerBall s’élevait à plus de 1,5 milliard. Il y eut donc trois gagnants au premier rang. Notre couple d’économes donc, mais aussi Marvin et Mae Acosta, qui ont attendu six mois pour se manifester publiquement en déclarant ensuite que plus de la moitié de cet argent ferait l’objet de dons. John et Lisa Robinson, les derniers gagnants, se sont eux manifestés immédiatement, n’hésitant d’ailleurs pas à participer à des émissions télévisées avant même d’avoir rencontré les responsables de la loterie !

Source

Article publié le mardi 4 juillet 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

S’ils ne savent pas quoi faire de leur fortune, qu’il me la donne ; je les aiderai à dépenser…