Tirage-EuroMillions.net

Les grands gagnants du loto qui ont tout perdu

Gagner un jackpot du loto, c’est l’occasion de vivre la grande vie. Normalement jusqu’à la fin de ses jours, mais malheureusement certains finissent par perdre totalement la notion de valeur de l’argent pour finir ruinés en quelques années. Voici la triste liste des grands gagnants du loto britannique qui ont tellement gaspillé leur argent qu’ils sont revenus à la case départ :

John Mc Guiness

John McGuinness – 10 millions

Cet Écossais, qui travaillait en tant que portier dans un hôpital, a remporté la coquette somme de 10 millions de livres en 1997, une somme qui valait bien plus à l’époque. La preuve, son salaire hebdomadaire était de 150 livres. Il vivait d’ailleurs chez ses parents lorsqu’il est devenu millionnaire. Il s’est montré généreux : il a distribué rapidement 3 millions de livres à des membres de sa famille. Après s’être marié, son divorce lui a coûté 750.000 livres. L’achat de nombreuses voitures, de nombreux voyages de luxe à l’étranger ainsi que son second divorce ont alourdi l’ardoise pour le mettre à genoux. Mais c’est son investissement de 4 millions de livres dans le Livingston Football Club qui l’a mis au tapis, lorsque le club a été placé en redressement judiciaire. Passionné de football, Monsieur McGuinness s’était porté caution personnelle des emprunts réalisés par son club. Il a donc tout perdu.

Il a déclaré que le club de foot l’avait berné concernant son investissement. Il s’est donc lancé dans une bataille judiciaire pour récupérer son argent, mais il a perdu le procès, ce qui l’a forcé à vendre sa maison pour couvrir les frais d’avocat et de justice. En 2009 il était complètement ruiné, avec à peine de quoi couvrir ses besoins les plus basiques tels que la nourriture.

Peter Kyle – 5,1 millions

Lorsque Peter Kyle a gagné 5,1 millions de livres au loto, il a déclaré qu’il vivait un rêve éveillé. Cet ancien soldat de la Royal Artillery avait déclaré que cet argent allait changer la vie de sa famille. Ce fut le cas, mais temporairement. Il a emmené ses proches dans de grands voyages de luxe, acheté des voitures et des bateaux. Il a échangé sa maison contre une demeure cossue équipée de 5 chambres à coucher, d’un sauna, d’un bar et d’une piscine.

Seulement 3 ans plus tard il était en faillite, et vivait d’allocations sociales. D’après le journal Plymouth Herald, il dépensait 4.600 livres par jour, soit bien plus qu’un salaire mensuel très confortable.

John Roberts – 3,1 millions

En 1998, l’ancien garde de sécurité John Roberts a gagné 3,1 millions de livres. Cependant, il a réussi à dilapider cette somme dans des délais records. Aujourd’hui endetté, le gagnant du loto remet la faute sur ses amis, qui lui auraient conseillé de très mauvais investissements. Notamment l’acquisition d’un pub, mais à l’analyse des documents de cession il apparaît que son nom n’apparaît même pas sur ceux-ci. Il vit aujourd’hui dans une caravane et doit rembourser une dette de plus de 20.000 €.

Callie Rogers – 1,8 million

La plus jeune gagnante de l’histoire du loto britannique a demandé, depuis son jackpot, que l’âge minimum de participation au loto soit relevé après qu’elle ait révélé comment elle a gaspillé l’intégralité de son argent en drogue, sorties et opérations de chirurgie esthétique.

Elle avait seulement 16 ans, soit l’âge minimum requis, lorsqu’elle a reçu son chèque en 2003. Elle a dépensé pas moins de 300.000 livres en vêtements, donné un demi-million à sa famille et à des amis.

Roger Griffiths – 1,8 million

L’ancien IT manager Roger Griffiths a gagné lui aussi 1,8 million, c’était en 2005. Lui ainsi que sa compagne enseignante Lara ont quitté leur emploi. Ils ont ensuite fait l’acquisition d’anciennes étables qu’ils ont rénovées pour un montant total de 800.000 livres. Une collection de voitures de luxe, des vacances de rêves à Doubaï, Monaco et New York ainsi que de nombreux week-ends dans de grands hôtels londoniens composaient les plus grosses dépenses du couple.

Malgré des investissements dans un salon de beauté et de l’immobilier, le crash financier de 2008 a fait fondre la valeur de leurs placements. Le couple s’est séparé en 2013 après avoir tout perdu, s’accusant mutuellement d’être responsable de cette déchéance financière.

Jane Park – 1 million

La plus jeune gagnante de l’histoire de l’EuroMillions a déclaré que son jackpot lui a pourri la vie. Elle n’avait que 17 ans lorsqu’elle a décroché 1 million après avoir acheté son tout premier ticket d’EuroMillions. Elle a même envisagé d’attaquer en justice les responsables de la loterie européenne pour négligence…

Âgée aujourd’hui de 22 ans, elle a déclaré que l’argent de l’EuroMillions a rendu sa vie 10 fois pire. Connue pour sa jalousie maladive (en vacances en Espagne, elle demandait par exemple à son petit ami de porter un T-shirt avec sa photo…), elle a dépensé 100.000 livres afin de faire d’elle « une femme mariable ».

 

Article publié le lundi 8 octobre 2018

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

faut au moins 30 à 190 millions pour ne pas etre faucher en dépenses