Tirage-EuroMillions.net

Loto : un an plus tard, des millionnaires de la dernière minute

Article publié le lundi 8 avril 2019

Il y a les distraits, les grands distraits, et puis il y a une catégorie à part de gens qui vivent dans la lune. Nicole Pedneault et Roger Larocque, un couple de Canadiens qui se plaît à jouer au loto, appartient indubitablement la 3e catégorie. Alors qu’ils avaient en leur possession un billet de loto rapportant 1 million de dollars, ce n’est qu’à une semaine de l’expiration du délai qu’ils se sont rendu compte de leur chance.

Heureusement pour eux, Loto Québec offre à ses joueurs un délai d’un an pour réclamer leur gain. Vous lisez bien, pendant plus de 11 mois ces 2 joueurs québécois ont totalement ignoré ce jackpot d’un million. C’est à l’occasion du tirage du 5 avril 2018 qu’ils l’avaient remporté.

Un coup de chance incroyable ?

Cela dit, on peut voir cette mésaventure de 2 façons, le verre à moitié vide ou à moitié plein. Certains diront qu’il s’agit d’un coup de chance incroyable, d’autres de la malchance d’être tombé si tard sur le ticket gagnant. Nous dirions qu’il s’agit de la première option, car c’est totalement par hasard que Nicole Pedneault est tombée sur le ticket gagnant. Alors qu’elle aidait l’un de ses petits-enfants à faire des recherches pour un travail d’école, elle est tombée sur le billet qui avait été glissé dans l’un des livres de leur bibliothèque.

Pour être précis, il s’agissait d’un livre sur l’histoire du Japon. Alors qu’elle le feuilletait, elle a remarqué un bout de papier qui s’échappait de l’ouvrage. Ce petit bout de papier était le sésame ouvrant la porte à jackpot d’un million de dollars canadiens.

« Si mon petit-fils ne m’avait pas demandé de lui fournir du matériel pour sa présentation, je n’aurais jamais retrouvé ce ticket de loto, » a déclaré Nicole.

« La première chose que j’ai faite lorsque j’ai découvert le billet, c’est de vérifier le délai offert par Loto-Québec pour réclamer ses gains, » a-t-elle déclaré. « Le ticket était encore valable, mais plus pour longtemps, nous devions contacter le loto d’ici vendredi. C’est vraiment un coup de chance d’avoir mis la main sur ce billet, » a déclaré la gagnante alors qu’on lui remettait son chèque géant.

La petite histoire ne dit pas si le petit-fils sera particulièrement récompensé par sa grand-mère. On suppose que oui. En tout cas, voilà une histoire à raconter aux enfants qui ne souhaitent pas faire leurs devoirs : cela peut rapporter gros.

Adrian Bayford devenu éleveur de moutons ?

Adrian Bayford, qui était devenu l’un des plus grands gagnants de l’EuroMillions avec sa désormais ex-femme Gillian, a connu bien des mésaventures depuis qu’il est devenu multimillionnaire. Il a notamment connu de nombreux déboires sentimentaux. Ce passionné de rock qui tenait un magasin d’objets de collection a une âme de rockeur, selon l’un de ses amis. Son histoire avec une jeune passionnée de chevaux ne pouvait donc que tourner mal, et selon lui son ami allait totalement contre nature lorsqu’il s’entourait de chevaux et de toute une basse-cour pour faire plaisir à sa petite amie.

Voilà qui est curieux, car maintenant qu’ils sont séparés, on apprend que Monsieur Bayford vient à nouveau d’augmenter le nombre de têtes de son troupeau de moutons. Désormais, c’est une centaine d’animaux qui paissent sur les terres de sa vaste propriété. On ignore exactement les raisons de cette soudaine passion pour les moutons. Il s’agit peut-être d’une solution pour éviter de devoir passer la tondeuse… Il se chuchote qu’il inspecte régulièrement ses animaux à bord d’une voiturette de golf.

2 tickets gagnants en 2 jours : un point de vente du loto australien porte chance

Un point de vente du loto australien, situé à une quarantaine de minutes en voiture d’Adélaïde dans le sud du pays, est le centre de toutes les attentions des joueurs de la région. Coup sur coup, il a vendu 2 tickets gagnants rapportant 200.000 $. Hasard des choses, cette série étonnante a démarré le 1er avril.

La propriétaire des lieux a déclaré : « le lundi 1er avril, je disais à mes clients que j’allais vendre un ticket de loto rapportant gros, ils pensaient que je n’étais pas sérieuse vu que c’était le 1er avril, » a-t-elle déclaré.

« Je sentais que cela allait arriver, mais je ne savais pas que cela allait se produire à nouveau le lendemain. Maintenant, je peux dire que j’en ai vendu 2. »

Depuis que la nouvelle s’est répandue, la propriétaire a assisté à une hausse de la fréquentation de son magasin. On lui demande même quelles sont les probabilités qu’un 3e ticket gagnant soit validé dans son échoppe… elle n’en a évidemment aucune idée.

En Australie, il est possible de fournir ses coordonnées lorsqu’on valide une grille de loto. Cela permet d’être contacté automatiquement en cas de gain important. C’est ce qui s’est passé avec le premier joueur, qui a été immédiatement prévenu. Le second a joué de façon anonyme, et il ne s’est pas encore manifesté.

« Précédent:
» Suivant:

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!