Tirage-EuroMillions.net

Quand le tirage du loto néo-zélandais perd la boule !

Le loto engendre les histoires les plus invraisemblables, mais souvent elles ont lieu après le tirage. En Nouvelle-Zélande, on a innové alors que la polémique a eu lieu durant le tirage même après qu’une boule ait décidé de prendre la poudre d’escampette alors qu’elle avait été sélectionnée !

la boule du loto tombe !

Les habitués du loto de Nouvelle-Zélande ont été outrés après que le tirage de ce numéro ait dû être recommencé en raison d’une boule sélectionnée qui s’est fait chasser du dispositif censé la remonter au-dessus de la mêlée. Cette mésaventure embarrassante pour l’organisateur du loto a eu lieu à l’occasion du tirage du samedi 15 juillet 2017.

Même si la présentatrice du tirage en direct a annoncé la boule 6 parmi les numéros gagnants, les règles du loto néo-zélandais sont formelles : dans un tel cas de figure, le tirage doit être recommencé, la boule doit arriver au sommet du dispositif de tirage pour que le numéro soit validé. Vous imaginez la tête de ceux qui avaient coché le 6 sur leur grille ! D’abord aux anges alors que la présentatrice disait :  « voici le numéro qu’il faisait choisir… le numéro 6, félicitations à tous nos gagnants », ils ont dû déchanter lorsque la présentatrice s’est retournée pour constater que le 6 avait disparu de l’élévateur. Elle a ensuite dit : « OK, malheureusement il semble que nous connaissons un petit problème technique. Le reste du tirage va désormais avoir lieu hors antenne sous supervision. »

Au final, la combinaison gagnante fut le 17, 18, 21, 34, 37 et 40, avec le 12 en boule bonus et le 1 en tant que « PowerBall ». Sur les réseaux sociaux, ceux qui avaient sélectionné le 6 ont bien entendu fulminé, estimant que la boule était restée suffisamment longtemps sur le socle pour être validée.

D’un autre côté, ceux qui ont eu un numéro supplémentaire se sont frottés les mains de ce souci technique qui a joué en leur faveur. Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres…

Un grand gagnant de l’EuroMillions sauve un festival de musique

La première chose que font les grands gagnants de l’EuroMillions du loto, c’est de s’offrir un voyage de rêve ainsi qu’une propriété de luxe. La folie des grandeurs ? Peut-être, mais parfois avoir un immense jardin peut être utile. Quand Adrian Bayford a divorcé d’avec sa femme 15 mois après avoir gagné plus de 150 millions d’euros à l’EuroMillions, il a emménagé dans un manoir de style géorgien dont la propriété s’étale sur plus de 300.000 m². Autant dire que le Britannique a de quoi faire une belle promenade sans sortir de chez lui (même si sa corpulence semble indiquer qu’il préfère siroter une bonne pinte à une balade en forêt)… ou accueillir des milliers de visiteurs.

On a beau être en Grande-Bretagne, ce n’est pas un pique-nique géant sur l’herbe qu’il a accueilli, mais plus de 1.000 festivaliers venus assister au Cambridge Rock Festival. Celui qu’on avait accusé de pingrerie n’a rien demandé en retour des organisateurs, qui s’étaient retrouvés désabusés après que le lieu historique où est organisé la manifestation ait décidé de ne plus l’accueillir. Les festivaliers ont ainsi pu apercevoir Mr Bayford déambuler parmi eux et profiter de la musique des 80 groupes qui se sont produits pendant les quatre jours du festival. Il a déclaré :

« Quand j’ai appris que le festival ne pouvait se dérouler sur le lieu habituel, il fallait que je lui vienne en aide. Cela me fait plaisir de voir des gens passer du bon temps. J’ai la chance de posséder pas mal de terrain, j’étais donc dans une position privilégiée qui me permettait d’assurer la pérennité du festival. Quand vous gagnez gros au loto, il faut savoir se faire plaisir. »
Non seulement le festival 2017 a eu lieu dans le jardin d’Adrian Bayford, mais cela sera désormais le cas pour les éditions à venir. L’organisateur, Dave Robert, a déclaré qu’il espère qu’un nouveau chapitre s’ouvre pour son festival sur ce nouveau site « incroyable ».

Un Américain gagne 448 millions de dollars au Powerball

Pas de souci technique pour Jeff Lindsay, un Californien qui a remporté près d’un demi-milliard de dollars au PowerBall. Après avoir gagné un peu d’argent grâce à des tickets à gratter, cet Américain se sentant en veine décide de valider 10 grilles de Powerball. Un achat instinctif qu’il ne regrettera pas vu qu’il est devenu l’unique gagnant d’une cagnotte astronomique de 447,8 millions de dollars, le 7e jackpot le plus généreux de l’histoire de ce super loto.

Vu qu’il a choisi le paiement immédiat de son gain au lieu de l’étaler sur plusieurs décennies, il ne recevra « que » 279,1 millions. L’homme a refusé de se faire prendre en photo. Les médias ont bien tenté de frapper à la porte de l’unique Jeff Lindsay qui vit à Menifee, mais personne n’a ouvert la porte.

Le grand gagnant ne s’est exprimé que via le communiqué officiel de la loterie. Il a déclaré que sa famille tient à sa vie privée et que de ce fait elle ne réagira dans aucun média. Mr Lindsay a contacté toute une série d’experts pour l’aider à prendre les meilleures décisions concernant sa fortune, qui doit l’aider « à mettre à l’abri financier sa famille sur plusieurs générations ainsi que soutenir de bonnes causes ».

Article publié le mardi 8 août 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

A qui le tour?