Tirage-EuroMillions.net

Loto : oui, il est possible de se lasser de l’argent

Article publié le mardi 6 mars 2018

C’est sans aucun doute le premier plaisir que se font tous les grands gagnants du loto de l’EuroMillions : devenir enfin propriétaire de leur maison, ou déménager dans une demeure bien plus spacieuse et luxueuse. En 1998, Roy Gibney a gagné la coquette somme de 7,4 millions de livres sterling. Il a, dans la foulée, acheté une très belle propriété dont la valeur a presque triplé, et qui est en vente aujourd’hui.

Une magnifique maison dont la valeur a grimpé grâce à l’inflation

Le prix des choses ne cesse d’augmenter, il suffit d’avoir un certain vécu pour le savoir. Acheter une maison il y a 20 ans coûtait beaucoup moins cher. Roy Gibney peut en témoigner : lorsqu’il a gagné plus de 7 millions en 1998, il n’a déboursé que 375.000 livres pour acquérir cette vaste propriété, qui est aujourd’hui mise en vente pour 1,125 million. Le bien se trouve près de Grimsby, où l’ancien ouvrier dans la métallurgie vit depuis qu’il est né. Il est vrai que depuis son acquisition, le gagnant du loto a réalisé pas mal d’investissements, notamment la construction d’une piscine intérieure dont le fond sert de mémorial au fameux jour de juillet 1998 lorsque Roy est devenu millionnaire. On peut y trouver son nom, le montant qu’il a gagné, les numéros gagnants ainsi que la date du tirage.

La maison du veinard dispose de toutes les facilités dont on peut rêver : jacuzzi, hammam, immense véranda, salle de billard, petite salle de cinéma privée, un immense jardin avec un lac qui permet de pratiquer la pêche, un court de tennis, une petite salle de remise en forme avec solarium, etc. Bref, une véritable maison de star de Hollywood, mais à un tarif plus raisonnable que ceux pratiqués du côté de Los Angeles…

Mais pourquoi vend-il sa maison ?

On peut évidemment se poser la question de savoir pourquoi l’ancien métallurgiste a décidé de quitter ce qui ressemble à un véritable paradis sur terre. Quand on vit dans un tel endroit, il y a de quoi devenir casanier… Lorsqu’il a gagné au loto, Roy a immédiatement quitté son emploi difficile et sa maison de 2 chambres à coucher pour emménager dans cette maison immense à 6 chambres à coucher. Il a également investi dans d’autres biens immobiliers dans la région. Jusqu’en 2012, tout allait bien, mais Roy a fini par se lasser de sa vie facile faite de loisirs. Eh oui, on s’habitue à tout, telle est la nature humaine. Devenu blasé, il a décidé de lancer sa propre affaire, histoire de se remettre des objectifs. Même avec tout l’argent du monde, tout être humain se morfond lorsqu’il n’a pas de but dans la vie. Il a depuis déménagé vers l’Écosse. Il a déclaré :

« Lorsque j’ai gagné, j’ai profité de tout ce qu’un grand gagnant du loto peut s’offrir, j’ai même été jusqu’à mettre les numéros gagnants du tirage au fond de ma piscine. Aujourd’hui, je suis plus raisonnable qu’au début, je profite par contre toujours du style de vie sans souci que le loto m’a offert. Je partage mon temps entre ma villa à Chypre et de Grande-Bretagne. Je pense qu’il est aussi important de donner quelque chose en retour, j’ai donc donné de mon temps, notamment en jouant au père Noël à l’hôpital du coin. »

SDF, une activité presque aussi rentable que l’EuroMillions ?

Nous vous avons déjà parlé de faux ou vrais SDF qui drainent de véritables fortunes, qui empochent bien plus d’argent que des salariés. En Suède, un nouvel exemple vient d’émerger alors que les policiers ont retrouvé un sans domicile fixe qui faisait la manche dans la rue avec… 1/2 million d’euros en cash sur lui !

Comment les forces de l’ordre ont-elles fait une telle découverte ? Il faut dire que ce mendiant était particulièrement agressif envers les passants. Les gens ont fini par se plaindre, ce qui a poussé la police à s’intéresser à cet individu. Alors qu’il était interpellé, une liasse de billets est tombée de ses poches. Une fouille sommaire a permis de découvrir une quantité invraisemblable de billets de banque. Il a fallu plus d’une journée aux policiers pour compter tout l’argent qu’ils ont trouvé.

Il reste encore à déterminer d’où vient ce liquide. S’il est vrai que faire la manche permet de rapporter gros, un demi-million c’est beaucoup, et surtout pourquoi diable les garder dans ses poches… La police mène son enquête. Trafic de drogue, blanchiment d’argent, loto ? Pour le chef de la police locale, Jale Poljarevius, c’est du jamais vu. Il a déclaré : « jamais je n’ai vu tant d’argent dans une telle situation. On n’en finissait pas de trouver des liasses… toute personne qui se balade avec 6 millions de couronnes suédoises sur elle est suspectée d’activités criminelles. »

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!