Tirage-EuroMillions.net

Loto : il ne supporte pas la perte de son ticket gagnant et met fin à ses jours

Article publié le lundi 12 février 2018

C’est un véritable drame qui s’est joué en Thaïlande avec en triste vedette, et malgré lui, un jeu de loto. Censé répandre le bonheur, c’est parfois l’effet complètement opposé qui est obtenu. Au pays du sourire, on a pu le vérifier alors qu’un homme de 42 ans a mis fin à ses jours après avoir découvert avec effroi qu’il ne parvenait plus à remettre la main sur un ticket gagnant d’une valeur d’un million de dollars.

suicide à cause du loto

Ce qui est advenu du précieux sésame n’est pas encore clair. Tout ce que l’on sait, c’est que Jirawut Pongphan, un joueur thaïlandais de 42 ans, avait invité sa famille et ses amis chez lui pour fêter sa retentissante victoire. Le lendemain, impossible de trouver son précieux billet gagnant. À vrai dire ses billets gagnants, vu qu’il s’agissait de tickets numérotés qui permettent de gagner selon un principe similaire à El Gordo.

En novembre de l’année dernière, il avait ainsi gagné 42 millions de bahts grâce à 7 tickets chanceux. Lorsqu’il s’est rendu compte que ses billets étaient manquants à l’appel, il s’est retrouvé dans un état que l’on peut deviner. Sa dépression était devenue tellement sévère qu’il ne parvenait même plus à travailler. Tourmenté par la façon dont sa vie aurait pu tourner, il a fini par commettre le pire le 31 janvier 2018.

Il a laissé une note à sa famille qui dit : « je suis vraiment désolé, merci de ne pas tourmenter ma famille, j’ai vraiment gagné à la loterie ». À ce jour, on ne sait toujours pas ce qu’il est advenu des tickets, notamment s’ils ont été volés durant la fameuse fête.

Son petit ami gagne au loto, il la quitte le lendemain

Une enquête britannique avait révélé que de nombreux joueurs seraient prêts à mettre fin à leur relation si d’aventure ils devaient gagner une somme importante au loto ou à l’EuroMillions. Maurice Thibeault vient de prouver qu’une relation amoureuse tient parfois à peu de choses. Ce Canadien, qui était en couple avec Denise Robertson depuis 2 ans, a profité de son gain de plus de 3 millions de dollars canadiens pour prendre la poudre d’escampette.

Sa compagne n’a que très peu apprécié. C’est pourquoi elle a attaqué son ancien concubin au tribunal pour obtenir la moitié du gain du loto. Selon elle, ils s’étaient mis d’accord pour partager tout éventuel jackpot vu qu’ils étaient en couple.

Personne ne connaît l’issue de ce dossier, mais une chose est sûre, c’est qu’il a un impact pour Monsieur Thibeault : dans l’attente du jugement du tribunal, la moitié du jackpot a été bloquée par les autorités du loto. Petit souci pour lui, l’audience n’aura pas lieu avant 12 à 18 mois. Il va devoir donc patienter un bon bout de temps avant de savoir s’il empochera l’intégralité de la cagnotte, ou la moitié. Son ancienne compagne a également demandé des dommages et intérêts de 500.000 $.

Son avocat, Steven Pickard, a déclaré : « C’est une question de moralité. Ils s’étaient toujours mis d’accord qu’en cas de gain, l’argent serait pour leur couple. Maurice et Denise achètent des tickets de loto depuis quasi le début de leur relation. Une fois c’était Maurice qui les achetait, l’autre s’était Denise. Elle lui donnait parfois de l’argent pour qu’il en achète lorsqu’il allait chercher ses cigarettes. »

Des proches de Thibeault ont déclaré qu’ils ne s’étaient jamais mis d’accord de cette façon et qu’il attendait une opportunité pour la quitter, mais lui ainsi que son avocat ne se sont pas exprimés dans les médias.

Mme Robertson, ayant entendu dans les médias qu’il y avait un gagnant dans sa ville, avait envoyé un SMS à son ex pour lui demander s’il avait validé des billets. Oui, avait-il répondu. Elle lui avait instantanément répondu en envoyant le texto suivant : « Oh mon dieu, vérifie les numéros ! »

Lorsqu’ils se sont vus à la maison en fin de journée, Maurice lui a clairement fait savoir qu’ils n’avaient pas gagné, d’après Denise. Mais, le lendemain, alors qu’elle rentrait à la maison de son travail, elle a découvert avec stupéfaction que son petit ami avait déménagé la majorité de ses affaires de leur domicile : vêtements, documents officiels, trousse de toilette et autres effets personnels avaient disparu.

Monsieur Thibeault ne perd pas de temps : dans l’intervalle, il avait déjà envoyé un texto à son boss pour annoncer sa démission. Dans ce message, il avait inclus une photo de son ticket gagnant, ainsi que sa rupture.

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!