Tirage-EuroMillions.net

Les millionnaires du loto devenus (ou restés) criminels

Article publié le lundi 19 novembre 2018

Quand on empoche plusieurs millions grâce au loto ou à l’Euromillions, cela devrait nous encourager à vivre une vie plutôt bien rangée. Bon, personne n’est à l’abri d’un petit écart de conduite. Mais se lancer dans des escroqueries ou des vols quand on a gagné des millions, cela ressemble tout de même furieusement à l’hôpital qui se fout de la charité.

loto et crime

C’est pourtant l’exploit qu’ont réalisé plusieurs grands gagnants du loto à l’étranger. Ce qui n’est pas sans évoquer l’épisode la kleptomane de Kaamelott, qui disait : « J’peux pas vivre comme ça. Moi ce que je bouffe, je le vole. Ou alors je le bouffe pas. »

James Hayes : un millionnaire devenu cambrioleur de banque

En 1998, James Hayes est un Californien de 35 ans qui a encore toute la vie devant lui. Après avoir validé une grille de loto dans une station-service, il remporte la bagatelle de 19 millions de dollars, une très belle somme à l’époque.

Juste après avoir reçu son argent, Hayes est bien entendu aux anges. Il explique au Los Angeles Times qu’il va s’acheter une nouvelle maison, une nouvelle voiture et enfin constituer une famille avec sa femme. Il était déjà heureux auparavant, selon ses dires, mais c’est la cerise sur le gâteau.

20 ans plus tard, il fait à nouveau l’actualité, mais pour des raisons bien moins heureuses. On apprend non seulement qu’il a dilapidé toute sa fortune, mais qu’il est devenu un criminel afin de financer son addiction à l’héroïne. Il était spécialisé dans les attaques de banque. Son modus operandi était devenu connu : il se présentait calmement à un guichet, glissait un papier à l’employé indiquant qu’il fallait lui remettre du liquide sous peine de risquer l’exécution sommaire en cas de refus.

Il a ainsi dérobé pour environ 40.000 $ à plusieurs banques. Mais après que le FBI ait lancé un appel à témoin, il a été coffré moins d’un mois plus tard. Il a plaidé coupable de l’accusation de 4 attaques de banque. Il a été condamné à 33 mois de prison.

Il gagne plus de 10 millions à l’EuroMillions, mais vole un repas

Michael Carroll est un gagnant tristement célèbre de l’EuroMillions. C’est en 2002 qu’il a remporté plus de 10 millions d’euros à la loterie européenne. Il a ensuite fait régulièrement parler de lui pour ses frasques, l’argent n’ayant en rien calmé sa propension à la bagarre et son goût pour les drogues en tout genre.

En 2004 il a été condamné à 5 mois de prison ferme pour ne pas avoir respecté son programme de désintoxication, ainsi que pour avoir été trouvé en possession d’héroïne. Il a aussi été condamné à 9 mois de prison en 2006 après avoir saccagé à la batte une discothèque, apparemment parce que 2 de ses amis y auraient été agressés.

Il a également fait l’objet d’un Asbo, à savoir d’une condamnation pour comportement antisocial, ainsi qu’été frappé d’un retrait de permis de conduire. Parmi ses exploit, on relève le vol d’un plateau repas d’une valeur d’une dizaine d’euros dans un supermarché. Il est aujourd’hui ruiné. Aux dernières nouvelles il était employé dans une biscuiterie. Selon ses propres dires, il aurait dépensé plus de 1,5 million d’euros en drogues.

Elle vole un arbre après avoir gagné 700.000 livres

Avant de gagner au loto, Nina Huges avait déjà un casier judiciaire bien rempli. Elle avait été condamnée à plusieurs reprises pour trafic de drogue. Alors qu’elle avait repris des études en 2005 après la naissance de son 4e enfant, elle semble être récompensée de ses efforts alors qu’elle gagne 700.000 livres au loto.

Malheureusement, elle retombera rapidement dans ses travers. En 2016, elle se fait prendre par la police en train de vendre du crack et de l’héroïne. Elle était tout de même parvenue à éviter la peine de prison. Elle devait respecter les termes de sa liberté conditionnelle en portant un bracelet électronique, mais elle se serait aventurée dans un pub, auquel elle aurait volé un arbre décoratif qui se trouvait sur sa devanture.

Son retard d’une heure 30 à l’audience n’aura probablement pas joué en sa faveur. Passablement courroucé, le juge l’a condamnée à 5 jours de prison pour son délit horticole, mais probablement aussi pour l’ensemble de son oeuvre.

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!