Tirage-EuroMillions.net

Les mésaventures de la plus jeune gagnante du loto de Grande-Bretagne

Gagner beaucoup d’argent est à tout âge un événement déstabilisant. Si un jackpot est susceptible de régler de nombreux problèmes, il peut également en créer. Cette vérité est d’autant plus applicable aux plus jeunes alors qu’en Grande-Bretagne on peut jouer à partir de 16 ans. Comment un adolescent peut-il gérer des millions. La plupart du temps cela finit en dilapidation des gains. Exemple avec Callie Rogers, qui reste à ce jour la plus jeune gagnante de l’histoire du loto de Grande-Bretagne.

Callie Rogers loto

Alors qu’elle n’était âgée que de 16 ans, c’était en 2003, elle a remporté la coquette somme de 1,8 million de livres. Aujourd’hui, la jeune femme âgée de 31 ans n’a plus rien, et cela fait longtemps. Alors qu’elle aurait bien besoin de son argent pour prendre soin de son fils handicapé. C’est d’ailleurs son plus grand regret. Toutes ces ressources gaspillées auraient pu être utilisées à bien meilleur escient.

Trop jeune pour un jackpot du loto

Mais voilà, quand on a 16 ans on n’est habituellement pas équipé pour gérer ce genre de situation. Récemment, Melle Rogers est revenue sur son histoire. Le 28 juin 2003, elle reçoit un chèque de plus de 2 millions d’euros. Elle est évidemment aux anges. Mais rapidement, le rêve se mue en cauchemar. Cette adolescente qui n’était pas du tout attirée par les marques et le bling-bling se met à changer. Tout à coup tout le monde veut devenir son ami(e). Naïve et flattée par cette attention, elle se laisse embobiner. Après tout, quoi de plus légitime que de faire profiter son entourage lorsqu’on bénéficie d’un tel coup de chance. Le problème est de savoir si cet entourage est intéressé ou sincère.

C’est plus d’un demi-million de livres qu’elle a dépensés pour faire plaisir à ses amis et à sa famille. Plus de 300.000 livres ont été engloutis par des vêtements et des accessoires de mode de luxe. Voitures, voyages, chirurgie plastique et sorties en boîte de nuit ont fait le reste. Voici ce qu’elle a déclaré alors qu’elle se confiait dans une émission télévision récente :

« Si seulement j’avais été plus âgée lorsque j’ai remporté ce jackpot du loto. À 16 ans vous n’est encore qu’une enfant. Tout à coup la cagnotte vous propulse dans le monde des adultes. » Elle est alors tombée en dépression. De nombreuses personnes ont profité d’elle.

« Il y a des tas de gens qui sont rentrés dans ma vie après le loto, que je ne connaissais pas auparavant, et qui n’en font plus partie aujourd’hui. » Lorsqu’on lui a demandé si elle se rendait compte qu’on profitait d’elle, elle a répondu : « à l’époque, je ne réalisais pas car je voulais être populaire. C’est ensuite devenu très difficile à gérer, car on ne sait plus si on est apprécié pour ce qu’on est ou pour ce qu’on a. Tout cet argent est devenu un poids énorme, une source de stress. »

Une blessure pas totalement cicatrisée

Depuis, elle se bat contre elle-même pour vivre à nouveau de façon normale, mais son passé la hante. « J’ai 31 ans aujourd’hui, mais j’ai toujours des problèmes de confiance, » a-t-elle confié.

Peu de temps après avoir remporté le jackpot, elle emménage dans une maison 180.000 livres. Fini son petit boulot de caissière à 3,6 livres de l’heure, elle devient un oiseau de nuit, ainsi qu’une célébrité dans les pubs et bars de sa ville. Tout le monde l’aborde, et elle se sent obligée d’offrir des tournées à tour de bras. Elle a ainsi erré sans but pendant des années. Aujourd’hui, elle a quelque peu retrouvé une stabilité au niveau professionnel, ainsi qu’un but, qui est d’élever ses enfants du mieux qu’elle peut. Elle a beau n’avoir qu’un peu plus de 2000 € d’économies, elle affirme n’avoir jamais été aussi heureuse.

« C’était beaucoup trop d’argent pour quelqu’un d’aussi jeune. Même si vous affirmez que cela ne changera pas votre vie, c’est faux, et souvent ce n’est pas pour le meilleur. Ce jackpot a failli me détruire, mais heureusement j’ai réussi à me relever et aujourd’hui je suis plus forte que jamais. Je dois oublier les hauts et les bas que j’ai connus, revivre comme une personne normale. La pression de dépenser et de vivre une vie glamour ne pèse plus sur mes épaules, et c’est bien mieux ainsi. »

En parlant de l’âge minimum légal pour jouer au loto outre-Manche, Callie a déclaré : « à 16 ans vous n’avez pas la notion de la valeur de l’argent. Vous n’avez pas le droit de parier si vous avez moins de 18 ans, je ne comprends pas pourquoi l’âge n’est pas le même pour le loto. »

Article publié le lundi 20 août 2018

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Merci pour la partage de cette histoire.