Tirage-EuroMillions.net

Le double gagnant australien du loto remet ça : 3e gros gain en un mois

Certains sont convaincus d’avoir la poisse, d’autres d’être nés sous une bonne étoile et avoir régulièrement de la chance. Mais dans le cas de cet Australien, on est en manque de qualificatifs tellement il semble être privilégié par Dame Chance. Le loustic en est à son 3e gain important au loto en un mois. Incroyable mais vrai.

1 2 3 loto

Rappelez-vous, nous vous en avons parlé il y a quelques semaines. Un Australien particulièrement verni par le destin avait gagné en l’espace de quelques semaines 2 jackpots du loto, pour un total de plus de 2,5 millions de dollars australiens.

La plupart des joueurs auraient probablement fait un pas en arrière par rapport au loto pour profiter de leur nouvelle fortune. Mais ce résident de Bondi, un quartier huppé de Sydney, a persévéré. Le fameux « tant que je gagne, je continue » a payé en ce qui le concerne. Bon, il n’a pas cette fois gagné des millions, mais qui cracherait sur 50.000 $ australiens ? Pas lui, en tout cas.

Chanceux, oui, mais aussi généreux

Son dernier gain n’ira pas dans ses poches, mais dans celles d’un hôpital proche de chez lui. Il a en effet donné 50.000 $ au St Vincent’s Hospital’s, plus particulièrement au service cardiologie. Comme on peut s’en douter, le grand gagnant a indiqué qu’il était particulièrement sensibles aux problématiques cardiaques vu que de nombreux soucis de ce genre ont affecté des membres de sa famille. Sa générosité a permis à l’hôpital d’acheter une machine Organ Care, utilisée pour faire fonctionner les cœurs déficients le temps d’une greffe.

Chaque année, l’hôpital effectue une centaine de greffes de cœur et de poumon. Grâce à cette nouvelle machine, davantage d’opérations pourront être effectuées par les chirurgiens de l’institution hospitalière de Sydney. Alors qu’on l’interrogeait sur son secret, Mr Massetti a déclaré : « Ce n’est qu’une question de chance. Mais lorsque cela vous arrive 3 fois, cela doit signifier qu’il y a quelqu’un qui veille sur moi ».

Pour finir avec une anecdote amusante, il avait failli demander l’annulation du premier billet qu’il avait reçu au prétexte que la sélection automatique choisie par l’ordinateur ne lui plaisait pas. Le caissier avait réussi à le convaincre de conserver le ticket de loto. Il l’avait écouté, et bien lui en a pris.

Rififi concernant un jackpot du loto : le gagnant se fâche et attaque en justice

Le loto provoque régulièrement des déchirements familiaux ou sentimentaux. Mais alors qu’ils ont souvent lieu a posteriori, le cas d’un jackpot se mue parfois en bataille légale avant même que le paiement des gains soit fait. Il n’est pas rare que des désaccords naissent quant à la ou les personnes qui disposent d’un droit sur le magot. Et lorsque quelqu’un conteste, l’argent est gelé jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé à l’amiable, ou que la justice tranche.

Dans le cas qui nous occupe, Maurice Thibeault a gagné plus de 6 millions de dollars canadiens. À l’époque il vivait en concubinage avec Denise Robertson. Le lendemain après avoir gagné au loto, il a pris la poudre d’escampette. Selon lui, il jouait seul au loto et l’intégralité du jackpot lui revient donc. Son ex-compagne prétend bien entendu le contraire et réclame la moitié du jackpot plus 575.000 $ de dommages et intérêts.

M. Thibeault a tout de même reçu la moitié du jackpot de la part de la loterie de l’Ontario. L’autre moitié est gelée dans l’éventualité où elle devait revenir à Madame Robertson. Le gagnant a beau avoir touché largement de quoi se distraire, il s’impatiente. Selon lui, la commission qui doit statuer sur son cas prend bien trop de temps pour faire son enquête. Il a donc décidé de l’assigner en justice.

Selon un avocat qui a travaillé sur plusieurs dossiers de litiges concernant le loto, la décision du grand gagnant est très risquée. Il a déclaré : « Attaquer en justice la commission en l’accusant de négligence dans l’enquête est, je dirais, très inhabituel. Il pourrait recevoir un retour de bâton, car les enquêteurs vont désormais redoubler de vigilance afin de défendre leur travail. Vous savez, personne ne va admettre avoir bâclé son boulot. » De son côté, Robertson a demandé un procès en bonne et due forme avec un jury. Et dire que ce jackpot était censé apporter confort financier et tranquillité d’esprit…

Article publié le mardi 26 juin 2018

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

c toujours une femme qui emmerde le monde , elles crevent apres l’argent