Tirage-EuroMillions.net

Il a volé le ticket de son colocataire pour tenter d’empocher ses 10 millions !

Article publié le lundi 14 janvier 2019

L’argent fait tourner les têtes, c’est bien connu. Quand un Californien a su que son colocataire avait en sa possession un billet à gratter d’une valeur de 10 000 dollars, l’idée saugrenue de le subtiliser pour empocher le magot à sa place lui a non seulement traversé l’esprit, mais il l’a mise à exécution. Cela s’est fini comme on pouvait le prévoir : il a été arrêté.

vol de ticket à Vacaville

L’homme, un certain Adul Saosongyang, a été arrêté par la police de la charmante petite ville de Vacaville où il réside. Cette bourgade est située dans le nord de la Californie, grosso modo à mi-chemin entre San Francisco et Sacramento. La police, afin de prévenir les citoyens, a publié le récit de cette mésaventure sur sa page Facebook.

Tout a commencé le 20 décembre lorsqu’un habitant de Vacaville à l’idée d’acheter un ticket à gratter dans le but d’avoir un peu plus d’argent pour célébrer les fêtes de fin d’année. Bien lui en a pris, son ticket de 30 $ lui donnant droit à un jackpot. Au début, il a cru que c’était 10.000 $ alors qu’en réalité il venait de remporter 10 millions. Malgré cette confusion conséquente à trois zéros, cela n’a en rien gâché la joie du gagnant.

Jackpot : une règle d’or, le silence

Cette euphorie lui a fait briser la première loi à respecter lorsqu’on gagne une somme d’argent conséquente, à savoir la discrétion. Sous le coup de l’émotion, il n’a pas pu s’empêcher de partager la nouvelle avec ses 2 colocataires.

Le lendemain, il s’est manifesté auprès des autorités afin de recevoir son prix. Mais après avoir fait le déplacement jusqu’à Sacramento, soit un peu plus de 50 km, il apprend à sa grande stupéfaction que non seulement ce ticket n’est pas gagnant, mais qu’il a été modifié. Le gagnant suspecte immédiatement l’un de ses 2 colocataires. Vu que le ticket était resté chez lui, cela devait fatalement être un « inside job ». Dans l’état de panique que l’on peut imaginer, il s’est alors rendu dare-dare dans les bureaux de la police de Vacaville afin de porter plainte.

Le lendemain matin, le colocataire suspecté effectue le même petit voyage jusqu’à Sacramento, dans l’un des centres de la loterie de Californie, afin d’empocher le magot du ticket. À ce moment le voleur ignorait également que le ticket offrait un jackpot de 10 millions de dollars, il pensait venir retirer un chèque de 10.000 $.

L’enquête tourne mal pour l’escroc

Les services d’enquête de la loterie de Californie ont alors fait leur job, malgré le fait qu’ils ignoraient à ce moment qu’une plainte pour vol avait été déposée à propos de ce ticket. Pour tout gain de plus de 600 $, un enquêteur effectue un contrôle de routine. Alors que celui-ci se rendit dans le point de vente afin de visionner la vidéo de télésurveillance montrant le gagnant acheter le ticket, il est mis au parfum concernant la déclaration de vol. Le département anti-fraude de la loterie est rodée à ce processus : les vols de tickets sont relativement courants.

Selon l’enquête de la police, Adul Saosongyang aurait acheté un ticket du même jeu que celui gagné par son colocataire afin de pouvoir procéder à l’échange. Lorsqu’Adul Saosongyang est retourné le jour suivant à Sacramento pour finaliser son gain, la police l’attendait pour procéder à son arrestation.

Les conclusions de la loterie de Californie sont encore plus accablantes : apparemment le gagnant légitime apparaît bien sur les images de télésurveillance, tandis qu’ils ont également la preuve de l’achat d’un ticket similaire par son colocataire.

Une enquête plus approfondie devra établir définitivement sa culpabilité, mais en l’état des choses la police disposait de suffisamment d’éléments pour l’accuser de vol. Adul Saosongyang va avoir désormais bien plus de colocataires vu qu’il dort à la prison du comté de Solano en attendant son transfert à la prison de Sacramento.

La loterie à la rescousse d’un fonctionnaire victime du shutdown

Aux États-Unis, le shutdown, soit la fermeture des services publics en raison d’absence de financement, est devenu le plus long de l’histoire du pays. Ce qui signifie que de nombreux fonctionnaires sont soit au chômage technique, soit travaillent sans traitement en attendant que les politiciens valident le budget fédéral.

Cette situation désagréable est vécue par des centaines de milliers de fonctionnaires américains. Elle n’est pas sans poser problème pour ceux qui ne disposent pas d’économies appréciables. Et quand on sait que 80 % des Américains n’ont pas d’épargne, on peut imaginer les conséquences. Pour ce couple de Virginie, un gain de 100.000 $ à la loterie fut donc une aubaine. Carrie Walls a remporté la somme de 100.000 $ le 11 janvier, ainsi qu’en bonus un SUV Ford Expedition flambant neuf.

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!