Tirage-EuroMillions.net

Devenir millionnaire ? Il suffit de « miser sur le bon cheval »…

Jouer ses chiffres fétiches semaine après semaine, laisser la machine sélectionner vos boules en pensant que le destin fera le reste ou recours au surnaturel… chacun a sa technique pour tenter de décrocher le jackpot du loto ou de l’EuroMillions. Mais pour gagner le gros lot, d’autres techniques existent, par exemple miser sur le bon cheval. Un Britannique vient de le prouver, transformant un simple pari de 19 £ en gain de presque 1 million !

course de chevaux

Le tiercé, c’est son dada… record battu !

Pas besoin d’être Omar Sharif pour gagner de belles sommes grâce aux courses de chevaux. Un Britannique vient d’exploser tous les records en trouvant les vainqueurs individuels de cinq courses de Punchestown. Imaginez donc, il a misé sur Das Mooser à 10/1, Woodland Opera (9/2), Definite Ruby (7/1), Bacardys (10/1) et Canardier (33/1), qui n’étaient pas vraiment les favoris, surtout en ce qui concerne ce dernier. Dans un concours de circonstances incroyable, ce sont ces cinq chevaux qui ont passé la ligne d’arrivée avant les autres, permettant au parieur bien inspiré de multiplier ses gains, ses 19 £ ayant rapporté 822 972,75 livres sterling, du jamais vu chez Coral, le bookie !

Si on ignore l’identité du joueur qui a désiré rester anonyme, on sait qu’il n’a pas assisté à l’exploit de ses canassons sur le champ de course, ni même à la télévision d’ailleurs : ce n’est que le lendemain qu’il a appris que ses chevaux ont été dignes de la confiance qui leur avait accordé.

L’homme avait préféré sortir. Ce n’est que lorsqu’il est rentré chez lui, aux aurores, qu’il a appris la nouvelle de son triomphe, faisant de lui l’homme ayant remporté la plus grosse somme aux courses hippiques de l’histoire de Coral. Le joueur, natif de Leicester, a avoué qu’il n’en était pas du tout à son premier coup d’essai :

« Cela fait près de 20 ans que je place très fréquemment ce genre de paris cumulés, presque tous les jours depuis près de deux décennies. Gagner ce genre de pari, c’est la réalisation du rêve de ma vie, » a-t-il déclaré.

À plusieurs reprises, il n’était déjà pas passé très loin de la montre en or. Passant outre ses échecs, il a continué de « toucher du bois », selon ses propres dires. Son obstination aura fini par payer. Malgré la grande joie qu’il habite, il affirme rester « incroyablement calme ».

Et pour preuve que de remporter une énorme somme au tiercé était l’un de ses objectifs, il a déclaré :

« Je ne sais même pas si je vais continuer à jouer, j’ai vraiment l’impression d’avoir atteint mon objectif. »

Il faut dire que cet homme a été à bonne école : son père était un bookmaker, il a donc baigné dans l’univers des jeux d’argent dès son plus jeune âge. Il se souvient encore de son premier gain : c’était un pari sur Desert Orchid à l’occasion de la célèbre course du roi George, de 1986. « Depuis cette date, je suis les courses hippiques et je parie tous les jours. Je ne joue jamais des paris simples, seulement des paris cumulés, dans la plupart des cas avec au moins trois ou quatre courses. »

Il a certes réalisé son rêve, mais celui-ci lui a rapporté une véritable fortune. Le parieur, dans la quarantaine, a déjà quelques idées quant à l’utilisation qu’il fera de cet argent, mais il doit encore retomber les pieds sur terre avant de prendre des décisions. La seule chose dont il est sûr, c’est que sa vie va changer. On le croit sur parole…

Leicester, la capitale éphémère des joueurs

Leicester, après le titre inespéré remporté par son équipe de foot en Premier League, est une ville qui sourit aux parieurs, et qui n’est donc pas le meilleur endroit pour faire des affaires pour les bookmakers. Cela fait deux ans que ceux-ci sont habitués à payer de grosses sommes à leurs clients. Le porte-parole de la société de paris qui a payé ce montant record, Coral, a déclaré :

« Il s’agit du gain le plus incroyable que je connaisse. Pour ce client fidèle de 20 ans, il s’agit d’une juste récompense pour sa persévérance à placer des paris à petite mise et à gros rapport, quasi quotidiennement.

Il doit y avoir quelque chose qui se passe à Leicester, après que l’équipe de City ait provoqué le plus gros séisme de l’histoire des paris footballistiques en remportant la Premier League avec une cote de 5000 contre 1. C’est peut-être cela qui a inspiré ce joueur du tiercé, qui a remporté la plus grosse somme de l’histoire de notre société sur les courses hippiques. »

Article publié le mardi 2 mai 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!