Tirage-EuroMillions.net

Brexit : que va-t-il se passer avec l’EuroMillions ?

Le Brexit a été voté par les Britanniques il y a bien longtemps, mais les conséquences pratiques de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne ne se sont pas encore matérialisées alors que les négociations entre Londres et Bruxelles concernant les modalités du divorce se poursuivent. Si l’EuroMillions n’est sans aucun doute pas à l’agenda des négociateurs, que va décider le consortium européen concernant l’existence de la super loterie européenne outre-Manche ?

James

Les Britanniques, grands contributeurs de l’EuroMillions

Vous n’êtes pas sans savoir que l’EuroMillions dispose d’un grand succès au pays de Sa Majesté. C’est d’autant plus vrai depuis les déboires du loto local. Afin de rendre les jackpots plus attractifs, l’opérateur a rendu le gain de la cagnotte bien plus difficile, tout en réduisant les prix des rangs inférieurs. Des mesures qui ont irrité plus d’un joueur, ce qui a profité notamment à l’EuroMillions.

Le 23 juin 2016, près de 52 % des Britanniques choisissaient de quitter l’Union européenne. Aujourd’hui, les pourparlers se poursuivent. On ne sait pas encore si le divorce se fera à l’amiable (soft Brexit) ou à l’occasion d’un déchirement (hard Brexit). De nombreuses questions doivent être tranchées, notamment concernant la circulation des personnes, le libre-échange, etc. Mais l’une des préoccupations les plus récurrentes chez les Britanniques est bien plus terre-à-terre : pourra-t-on encore jouer à l’EuroMillions lorsque le Brexit sera entériné ? Une question tellement récurrente qu’un porte-parole de Camelot, la société qui gère le loto et l’EuroMillions en Grande-Bretagne, a tenu à rassurer les joueurs via une sortie médiatique. Cela devrait également conforter les joueurs français et d’ailleurs. Car en cas d’exclusion de la Grande-Bretagne, cela signifierait de nombreuses mises en moins, et donc des jackpots moins importants.

Le porte-parole a été très clair : il n’est pas obligatoire d’être membre de l’Union européenne pour pouvoir participer à l’EuroMillions. L’exemple de la Suisse démontre d’ailleurs que ces craintes sont infondées : la Confédération helvétique est bien entendue en dehors de l’Union européenne, cela n’empêche pas les Suisses de jouer à l’EuroMillions comme les Belges, les Français, les Espagnols ou les Britanniques.

« L’accord concernant l’EuroMillions a été conclu par les opérateurs de 9 pays différents, et non par des gouvernements. Camelot fait partie de l’un des membres fondateurs de l’EuroMillions, aux côtés de la Française des jeux ou encore du loto espagnol. De plus, l’EuroMillions fonctionne déjà sur base de 3 devises, l’euro, le franc suisse et la livre sterling. Un système est déjà en place pour prendre en compte les taux de change, notamment concernant le paiement du jackpot. »

EuroMillions : un impact reste possible pour les Britanniques

Les joueurs britanniques amateurs d’EuroMillions pourraient tout de même être impactés par le Brexit, mais de façon indirecte. Si la livre sterling devait perdre de sa valeur, cela signifie que les gains, en dehors du jackpot, devraient être revus à la baisse. Pourquoi ? Parce que ces montants sont calculés en fonction de la contribution en euros des pays participants.

Cela ne devrait tout de même pas décourager les joueurs britanniques. Des 5 plus gros jackpots de l’histoire de l’EuroMillions, 2 ont été empochés par des citoyens de Sa Majesté.

3 millions en grattant un simple billet

Comment passer au mieux le cap de la trentaine ? Gratter un billet de loterie qui rapporte 3 millions de livres est une bonne idée, et c’est ce qu’a réalisé James Evans. Le veinard a décidé de tenter sa chance suite à une banale conversation avec un ami, qui a évoqué l’histoire d’un autre grand gagnant ayant décroché la timbale de cette façon. Le Britannique s’est dit « pourquoi pas moi ? » Et en effet, pourquoi pas, car sa tentative s’est transformée en un coup de maître.

Lui qui vivait toujours chez ses parents, il va pouvoir enfin dire adieu à son statut de Tanguy pour emménager avec sa belle. Mais avant de prendre ses quartiers dans son propre chez lui du côté de la région de Cornouailles, il fera peut-être un détour en Russie pour voir en direct Harry Kane, le capitaine de l’équipe d’Angleterre, à l’œuvre.

Jammes a déclaré : « J’ai toujours rêvé de vivre à Cornouailles. Grâce à ce jackpot, notre rêve va pouvoir se matérialiser bien plus tôt que prévu. Nous allons nous mettre en quête d’une belle petite ferme avec des dépendances et un terrain d’environ 4000 m². Soit la propriété parfaite selon nos critères. » Le gagnant va créer une entreprise de jardinage, tandis que sa compagne compte ouvrir une boulangerie dans l’un des villages situés sur la côte de Cornouailles.

S’il va utiliser son argent pour lancer des entreprises potentiellement rentables, l’heureux élu va également faire plaisir à sa famille. « Je veux offrir à ma maman une maison sur les rives de la rivière Tamar. Je vais également louer une villa à Ibiza pour inviter famille et amis à passer de super vacances au soleil. »

« Et si l’Angleterre devait arriver jusqu’en finale de la coupe du monde, je pourrai également emmener quelques potes en Russie. Mais ce projet dépendra de ce que le destin réserve à l’équipe d’Angleterre. J’ai des raisons d’y croire vu que le destin m’a vraiment souri ces derniers temps. Qui sait, Moscou nous attend peut-être. »

Les 2 tourtereaux se sont également offert une Mercedes flambant neuve, un SUV A45 AMG pour lui et une GLS pour elle. Ils vont également partir en vacances en Thaïlande, plus précisément sur l’île de Koh Phi Phi.

« Il y a une semaine, je réfléchissais à la façon de pouvoir financer la création de mon entreprise, et aujourd’hui je réfléchis à ce que je vais faire de 3 millions de livres sterling, » a-t-il conclu, comblé comme on peut l’imaginer.

Article publié le lundi 2 juillet 2018

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!