Tirage-EuroMillions.net

« Ah l’enfoiré »… un gagnant du loto s’insulte à son insu !

Article publié le lundi 19 mars 2018

Le destin peut parfois réserver des surprises cocasses. En Australie, alors qu’il se rendait chez le libraire d’un patelin de sa région rurale, un retraité découvre un panneau indiquant qu’un gagnant a décroché plus de 600.000 $ au loto. En le voyant, il s’est exclamé quelque chose que l’on pourrait traduire ainsi : « ah l’enfoiré de veinard ». Il ignorait juste un tout petit détail : ce chanceux, c’était lui !

jackpot !

Loto : ça peut aussi tomber sur vous

Bizarrement, il ne lui a pas traversé l’esprit qu’il était peut-être l’heureux gagnant. Certains se seraient empressés de se dire « c’est peut-être moi qui ai décroché le jackpot », cela n’a pas traversé l’esprit de ce retraité. Mais lorsqu’il a vérifié son ticket, il a bien dû se rendre à l’évidence : pour cette fois, Dame Chance avait jeté son dévolu sur lui.

Le lundi matin, sa bonne fortune a été confirmée par les autorités du loto australien. C’est la veille, le dimanche, qu’il a appris la bonne nouvelle alors qu’il était s’était rendu à son kiosque habituel pour acheter le journal du week-end.

Lorsqu’il est arrivé au bar-tabac Belvédère, l’homme a remarqué un écriteau qui indiquait que le tirage spécial du samedi avait fait un grand gagnant. « Je me suis dit ‘ah l’enfoiré de veinard’. Je suis alors rentré chez moi pour vérifier mes numéros et apprendre que c’était moi, cet enfoiré, » a déclaré ce retraité australien sous le couvert de l’anonymat au Sunshine Coast Daily.

Il jouait en famille : cela fait 8 ans que son clan tente sa chance au loto. Ils ont fait la fête le dimanche soir. L’argent servira principalement à rembourser les crédits hypothécaires de ses 2 enfants. Avec le reste, il assouvir sa passion pour la moto en assistant au Moto GP d’Australie ainsi qu’à d’autres courses dans l’État de Victoria.

Pour ce point de vente, ce n’est pas une première : le kiosque de la petite localité de Cooroy avait déjà fait un grand gagnant dans les 12 mois précédents.

Le jackpot du Powerball gonfle à nouveau

C’est de nouveau l’effervescence outre-Atlantique, où le jackpot du super loto du Powerball n’a plus trouvé preneur depuis 19 tirages d’affilée, si bien que la cagnotte s’élève désormais à 455 millions de dollars. Les joueurs occasionnels qui tentent leur chance à l’occasion des reports sont donc sur le qui-vive tandis que les habitués sont plus généreux dans leurs mises. Le ou les gagnants devront néanmoins déjouer les statistiques : les chances de décrocher la timbale sont d’une sur 292 millions.

Et en ce qui concerne la gagnante précédente qui avait mit la main sur un pactole de 560 millions, mais qui avait commis l’impair de signer le ticket de son nom ce qui l’obligeait légalement à dévoiler son identité, il y a du nouveau concernant son action en justice vivant à la protéger.

Bonne nouvelle pour elle, le tribunal a décidé que son identité ne serait pas dévoilée. Par contre, sa commune de résidence le sera. On savait déjà qu’elle vit dans le sud du New Hampshire, bientôt on connaîtra sa ville. Cela sera-t-il suffisant pour que les tabloïds parviennent à l’identifier ? Espérons que non pour elle.

Une photo achetée 7 $ sur eBay va lui rapporter une fortune

On trouve de tout sur eBay. Mais parmi les produits normaux, il y a des choses cocasses comme de la viande de licorne en boîte, ou carrément des arnaques. Lorsqu’un collectionneur, Justin Whiting, découvre une petite annonce vendant une photo d’époque qui serait du célèbre hors-la-loi du Far-West Jesse James, il n’hésite pas à l’acheter pour quelques dollars. Après l’avoir acquise, il l’a immédiatement fait expertiser par un spécialiste de la photographie du XIXe siècle, qui a authentifié le cliché à sa plus grande surprise. On ignore encore combien vaut sa trouvaille, mais il s’agit au minimum de quelques milliers de dollars.

Alors que certains jouent au loto, lui tente sa chance en achetant des vieilleries qui peuvent s’avérer authentiques. Comme il s’en est expliqué :

« Tout est possible sur eBay, donc j’achète souvent des vieilles photos pour quelques dollars comme on achèterait un ticket de loto. Cette photo a attiré mon attention, la mise à prix était de 10 $. Elle était un peu floue sur le côté mais lorsque je l’ai reçue, la qualité était bien meilleure. Je me suis dit waouh, elle pourrait être authentique. Je suis passionné par l’univers des hors-la-loi américains, j’ai lu énormément de livres à ce propos si bien que je connais très bien leurs visages.

La photo était identique à une reproduction qui se trouvait dans l’un de mes livres. Toutes les personnes que j’ai interrogées m’ont dit qu’il s’agissait de la même, mais il fallait que je fasse une expertise. Même si elle me semblait authentique, je n’osais pas poser le diagnostic. »

Mais l’expert M. Dunniway a confirmé que la photo est un portrait véritable du dévaliseur de banque Jesse James, lorsqu’il n’était alors qu’un adolescent de 14 ans.

Un autre expert, qui a travaillé pour le FBI, a confirmé également son authenticité. « Bravo à Justin. Une photo authentique du criminel Billy the Kid a trouvé preneur en 2015 pour 5 millions de dollars, donc tous les espoirs sont permis. Jesse James est un criminel très célèbre, donc c’est sans aucun doute une photo de valeur. »

Quelle est sa valeur exacte ? Seul le marché le dira. Le propriétaire a déjà contacté la célèbre maison d’enchères Christie’s à Londres afin de céder sa découverte. Il a déclaré :

« C’est clair que je la vends. Je pourrai acheter ma propre maison et ma propre voiture, j’ai vraiment hâte. Parfois le hasard fait bien les choses. »

En attendant, il a placé la photo « dans le coffre d’un ami ».

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

c