Tirage-EuroMillions.net

Elle a reçu 1 million d’euros par erreur, ils ne s’en sont rendu compte que des mois plus tard !

Imaginez la scène : vous consultez comme d’habitude le relevé de votre compte en banque sur Internet et vous découvrez des zéros à n’en plus finir. Vous fouillez dans l’historique des transactions et vous vous rendez compte qu’on vous a versé 1 million au lieu de 100 €. Que faites-vous ? La tentation de se faire plaisir est grande, avouez-le. C’est exactement ce qu’a fait l’étudiante sud-africaine à qui cette histoire incroyable est arrivée.

un peu de shopping ?

Une erreur de quelques zéros…

Sibongile Mani, étudiante en comptabilité à l’université de 27 ans, reçoit chaque mois environ 100 euros de coup de pouce financier pour qu’elle puisse acheter livres ou encore produits alimentaires. La société qui se charge d’effectuer les versements des aides de l’université a fait une erreur de 4 zéros si bien qu’on lui a versé une énorme somme par erreur.

Si une telle bourde est incroyable en soi, ce qui l’est encore plus c’est qu’ absolument personne ne s’en est rendu compte. À vrai dire, si elle avait été un peu discrète peut-être que personne n’aurait jamais découvert le pot aux roses.

Avant cette mésaventure, Sibongile Mani arborait un look plutôt modeste. Quand on l’a vu ensuite débarquer sur le campus habillée de vêtements de créateurs, du tout dernier iPhone et autres accessoires symbolisant son nouveau statut financier, les gens se sont posé des questions. Un élément de preuve a commencé à circuler sur le campus après que quelqu’un ait mis la main sur le reçu d’un paiement montrant que son compte en banque disposait d’un solde de près de 900.000 €, et qu’elle se vantait de plus en plus de ses dépenses luxueuses.

Elle a pour finir été dénoncée par un membre du congrès des étudiants sud-africains, des mois plus tard. Sans cette dénonciation, Dieu sait ce qu’il serait advenu…

Il a déclaré : « Elle organisait des soirées d’anniversaire surprises pour ses amis, elle les inondait de cadeaux de valeur, elle les faisait participer à des événements aux meilleurs sièges.

Lorsque le ticket du supermarché a commencé à circuler, montrant un solde de 13,6 millions de rands, j’ai appelé l’association des aides sociales pour les étudiants et ils ont confirmé que le montant initial était de 14 millions. »

Avant que tout soit découvert, il s’est écoulé 2,5 mois. Elle a dépensé en moyenne environ 750 € par jour, ce qui est un montant énorme en Afrique du Sud. Il manque environ 60.000 €.

Un autre étudiant raconte : « D’étudiante souvent fauchée et limitée financièrement elle est subitement devenue quelqu’un qui vivait la belle vie. Ses moyens financiers semblaient sans limites. Elle est devenue très glamour, elle s’habillait avec de belles robes et des accessoires sophistiqués, on pensait qu’elle avait gagné au loto. Apparemment c’est aussi ce qu’elle a pensé lorsqu’elle a reçu cet argent. »

Du côté de l’association des étudiants, c’est une très mauvaise publicité. La présidente de la section locale a déclaré : « Nous sommes sous le choc. Il y a peu encore nous manifestions pour des milliers d’étudiants qui ne reçoivent pas leur aide par manque de fonds. Tandis qu’elle, elle menait la grande vie en organisant des fêtes d’anniversaire dans des clubs à champagne de standing. Ce genre de chose ne peut plus arriver. »

Sur Facebook, Mademoiselle Mani a déclaré avoir averti les autorités. Elle a écrit :

« Aujourd’hui, ma vie privée est devenue un scandale médiatique. On m’insulte et on me critique. On dit que je suis quelqu’un de mauvais, quelqu’un qui a volé l’argent des étudiants.

Cela dit, même si on dit que je suis une voleuse dans toute histoire il y a la vérité et les mensonges. »

Après cela elle a tout de même fermé son compte Facebook, pris la poudre d’escampette si bien qu’aujourd’hui on ignore où elle se trouve. Elle devra bien entendu rembourser toutes les sommes dépensées. Reste à savoir comment. Elle pourrait également être poursuivie pour vol. Le rêve se transforme en cauchemar.

Une arnaque au loto digne d’un film d’Hollywood

Après cet Américain qui travaillait à la loterie à la sécurité informatique et qui en a profité pour truquer les tirages de plusieurs jeux, voici un autre complot qui a été mis au jour cette fois-ci en Grande-Bretagne. Giles Knibbs travaillait pour le département anti fraude de Camelot. C’était donc un genre de détective privé chargé de démasquer ceux qui essayent de tricher. De ce fait, il connaît évidemment tous les tenants et aboutissants de la sécurité du loto. C’est armé de cette précieuse connaissance qu’il aurait imprimé le ticket gagnant d’Eddie Putman, ce violeur qui a « gagné » 2,5 millions de livres.

Knibbs a été dénoncé par un ancien collègue. Non seulement celui-ci affirme qu’il a utilisé l’imprimante spéciale qui était à sa disposition 24 heures sur 24 pour imprimer le faux, mais que Camelot tenterait d’étouffer l’histoire. Il est vrai que si elle était avérée et qu’elle faisait la une des médias, ce sera un nouveau scandale pour l’opérateur britannique de l’EuroMillions déjà dans la tourmente.

Les 2 loustics ont fait connaissance lorsque Putman est venu faire des travaux chez lui. Ils se sont liés d’amitié et Putman a alors parlé d’un ticket gagnant de loto non réclamé dont il connaît les détails. 2 jours avant la date limite pour réclamer ce jackpot, Putman s’est présenté avec ce fameux billet gagnant.

La police enquête sur cette affaire. Suite au prochain numéro…

Article publié le mardi 5 septembre 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Ouaissss va chez bouveeeee !!!!!