Tirage-EuroMillions.net

À peine plus que 100.000 EUR : avec ce jackpot du loto, 1/4 des Britanniques seraient prêt à lourder leur partenaire !

L’amour n’a pas de prix, dit-on. Mais lorsqu’un jackpot du loto est en jeu, ce sont apparemment les soldes comme le montre ce sondage effectué de l’autre côté de la Manche. En Grande-Bretagne, près d’un quart de la population est prête à dire au revoir à sa tendre moitié pour un jackpot de 100.000 £. Une information qui en dit long sur le pouvoir de l’argent… ou de la sincérité des sentiments qui lient les couples britanniques, c’est selon.

amour et argent

Car toujours selon cette enquête, ils sont tout de même 2 % à être prêts à prendre la poudre d’escampette pour 50.000 livres. Et que se passerait-il ? Du côté des hommes, on penserait à retourner auprès de son ex, tandis que les femmes auraient plutôt tendance à chercher un homme encore plus fortuné qu’elles. Nous ne faisons que relayer les résultats de l’étude avant d’être taxé de sexisme, dans un sens comme dans l’autre !

L’étude de Lottoland a eu lieu quelques jours avant le tirage de la super cagnotte de l’EuroMillions. Vous êtes fou amoureux de votre conjoint, qui joue frénétiquement au loto et vous vous demandez si vous devez vous méfier ? Nous ne savons quoi vous dire…

Deux ruines achetées pour 400 EUR il y a 40 ans valent aujourd’hui plus de 2 millions

Immobilier + inflation peuvent être en conjonction un cocktail encore plus détonnant que le loto lorsqu’il s’agit de gagner le jackpot. Une dame qui avait déboursé la modique somme de 300 livres pour acheter 2 ruines dans l’est de Londres en 1977 en est la preuve vivante. Aujourd’hui, les 2 propriétés valent plus de 2 millions d’euros, même s’il faut quand même préciser que la dame avait fait des travaux à l’époque. Mais avec un budget de rénovation qui n’a pas dépassé les 40.000 €, cela reste tout de même une plus-value très confortable.

Comme quoi, on peut parfois gagner beaucoup d’argent sans s’en remettre uniquement au hasard.

Une vaste propriété art déco appartenant à des gagnants du loto devenu un trou à rats pour junkies

Lorsque Matt et Cassey Topham ont gagné plus de 50 millions d’euros à la loterie en 2012, ils ont jeté leur dévolu sur une propriété de style Art déco à Nottingham pour environ 1,5 million. L’objectif était de créer un ensemble écologique avec bâtiments sous des monticules de terre, mais des soucis avec le permis de bâtir ont retardé les projets verts du couple.

En attendant, les toxicomanes de Nottingham, en opportunistes qu’ils sont, ont rapidement flairé (ou sniffé devrions-nous dire) l’aubaine si bien que la gigantesque demeure est devenue un squat très apprécié. Alors bien sûr ces individus ont revu la déco pour que le décor cadre mieux avec leurs habitudes, en vandalisant les lieux et même la plomberie… Infestée de rats et de gens peu recommandables, la maison est rapidement devenue « l’endroit le plus effrayant où se faire prendre en photo » à Nottingham. Une situation qui peut amuser, mais pas les résidents du quartier, en principe cossu. Ils espèrent que les richissimes propriétaires de la maison vont rapidement faire quelque chose alors que la maison est devenue « comme un tas de fumier dans un beau jardin ». Un des voisins a d’ailleurs déclaré : « Les Topham sont pleins aux as, ils devraient dépenser une partie de leur fortune pour mettre un terme à cette farce, ne serait-ce qu’au nom de la sécurité. »

Article publié le dimanche 24 septembre 2017

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

🙂