Tirage-EuroMillions.net

5 semaines sur un frigo avant de lui rapporter des millions

Les frigos, outre la conservation des aliments, permettent de remplir d’autres fonctions. Comme celle de porte-documents lorsqu’on est équipé de magnets. C’est en raison de cette utilisation dérivée de son frigidaire qu’un Australien a dû patienter 5 semaines avant de récolter ses millions du loto : son ticket gagnant est resté plus d’un mois sur son électroménager.

à la recherche du millionnaire du loto

Il n’était pas pressé de vérifier si ses numéros étaient gagnants. C’est un lundi qu’il a fini par se décider. Il a gagné ainsi plus de 2 millions de dollars australiens. Il a déclaré alors qu’il était interviewé à son domicile de Katherine : « Pendant tout ce temps, le ticket est resté accroché à mon frigo ». Il avait validé son ticket dans un magasin de photographie de sa localité. Il a vérifié les résultats du tirage sur Internet.

« C’est tout simplement incroyable. Il m’aurait fallu travailler toute ma vie pour gagner une telle somme, » a-t-il déclaré, sous le couvert de l’anonymat. « Nous allons utiliser une partie de cet argent pour couvrir des besoins urgents tandis que le reste servira de matelas de sécurité pour l’avenir. »

Les gagnants qui jouent au loto australien via Internet sont automatiquement contactés par les organisateurs, il n’y a donc pas de souci de gains non réclamés. Ce n’est évidemment pas possible avec les joueurs qui tentent leur chance de façon anonyme dans les points de vente physiques. C’est la seconde fois que ce magasin de photo fait un grand gagnant en l’espace d’une année.

Recherche désespérée d’un autre gagnant australien

Si ce veinard s’est fait attendre, un autre gagnant du loto australien est toujours aux abonnés absents. Sauf que, cette fois, c’est 55 millions qui sont en jeu. La loterie a pour habitude de lancer de grands appels aux joueurs via la presse et les médias. Mais, cette fois, c’est toujours sans effet : le millionnaire potentiel est toujours introuvable. Le loto australien a donc organisé une action pour le moins originale : organiser un jogging dans les environs du point de vente afin de tenter d’attirer l’attention du joueur distrait. C’est ainsi qu’un escadron d’une petite dizaine d’employés de Tatts ont enfilé leurs chaussures de jogging et un T-shirt spécialement confectionné pour l’occasion. « À la recherche du gagnant de 55 millions », le message était sans équivoque.

Ce jackpot de plusieurs dizaines de millions de dollars attend toujours d’être réclamé depuis le tirage du 11 janvier. Vont-ils parvenir à mettre le grappin sur l’heureux élu ? Peut-être. Ce n’est pas la première fois qu’un gagnant du loto se présente en retard au rapport. Certains prennent des mois avant de se manifester, voire des années. Parfois, le ticket n’a même pas été égaré, il était totalement à vue.

Le loto australien dispose d’une caractéristique intéressante par rapport à d’autres loteries : même s’il existe un délai officiel pour réclamer les gains, il est tout à fait possible de les récupérer à n’importe quel moment de son existence. Après le délai légal, l’argent est transféré au fisc. Mais, suivant une procédure spéciale qui est un peu plus longue, les gagnants légitimes ont encore l’opportunité de récupérer leur dû. Parfois même sans ticket lorsqu’ils parviennent à prouver qu’ils sont les gagnants légitimes.

Une amitié improbable entre un millionnaire et un ouvrier

Les émissions télévisées qui proposent à des familles au profil diamétralement opposés d’échanger leur vie sont de plus en plus populaires. En Grande-Bretagne, le show Rich House Poor House (Foyer riche, foyer pauvre) propose ce concept avec des familles qui se trouvent à l’opposé sur l’échelle des revenus.

En 2017, Anthony Williams, 30 ans, a échangé sa vie avec celle de James Caddy, 59 ans. Le premier est père de famille, il a en tout et pour tous 6 enfants et de maigres revenus. Son acolyte vit la vie de millionnaire. Anthony devait faire vivre tout ce petit monde avec un budget de 110 livres par semaine. Durant l’émission, il a reçu le budget de son comparse, à savoir plus de 1700 livres par semaine. C’est évidemment beaucoup plus facile.

Mais il y a une suite à cette histoire qui a normalement pour but de divertir les chaumières, sans plus. Une réelle amitié s’est formée entre ces 2 Britanniques que tout, de prime abord, sépare. C’est notamment grâce à cette expérience télévisée qu’il a pu entrer à l’université de Bristol pour reprendre des études de physique. Une grande sympathie pour Anthony s’est également développée suite à l’émission, si bien que sa famille a reçu des tas de cadeaux en provenance des 4 coins de l’Angleterre, notamment pour les enfants.

Article publié le lundi 18 juin 2018

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!