Tirage-EuroMillions.net

Le loto britannique offre 300 millions de livres pour aider les nécessiteux

Article publié le lundi 6 avril 2020

La crise du coronavirus est sanitaire, mais aussi économique. Pour des millions de gens de par le monde, les mesures de confinement prises pour sauver des vies ont un coût. Même si les gouvernements ont prévu des aides, les salariés sans épargne sont touchés de plein fouet dans les pays où les lois du travail sont très flexibles. En Grande-Bretagne, le loto a décidé de s’impliquer en créant un fonds spécial de 300 millions de livres afin de venir en aide aux nécessiteux.

Le loto ne connaît pas la crise en Grande-Bretagne

Si les opérateurs du loto de certains pays ont enregistré une baisse dramatique de leurs ventes (États-Unis, Grèce, etc.), dans d’autres nations rien n’a changé. Le loto britannique n’est pas vraiment impacté par le coronavirus : il prévoit d’ores et déjà un nouveau chiffre d’affaires record pour l’année 2020. Le loto finance tout au long de l’année de nombreux projets sociaux et culturels. Il était donc logique qu’il intervienne en cette période de crise. Il s’agit de la plus grosse contribution privée face à l’épidémie au Royaume-Uni.

La Grande-Bretagne a été plus lente que d’autres pays à mettre en place des mesures de confinement. Celles-ci pourraient d’ailleurs être durcies dans les jours à venir en raison d’un manque de discipline de la population. Parmi les récalcitrants, on trouve notamment Catherine Calderwood, la responsable écossaise de la crise ! Alors qu’elle exhortait les Écossais à rester à la maison, elle a bravé son propre interdit pour voyager jusqu’à sa seconde résidence. Cette incartade lui a coûté son poste.

Le loto a toujours soutenu les organisations caritatives

Le responsable de l’allocation des fonds du loto, Dawn Auswick, a déclaré : « Notre fonds a toujours soutenu des projets qui viennent en aide aux gens et aux communautés du Royaume-Uni. Aujourd’hui, nous modifions nos priorités afin d’amortir les risques sans précédent qui pèsent sur nos communautés suite aux mesures prises pour vaincre le virus. »

En évoquant l’impact du covid-19 sur les ventes, un porte-parole de Camelot a déclaré avoir commencé à ressentir un impact. Tout en précisant qu’il est encore trop tôt pour affirmer que cela portera à conséquences à moyen ou long terme.

« Nous nous engageons à permettre le bon déroulement du loto et de l’EuroMillions, de façon sûre et responsable, notamment parce que cet argent sert à financer de bonnes actions. Nous encourageons les gens à jouer en ligne. En ce qui concerne les tickets physiques, il est préférable de les acheter uniquement lorsque vous sortez pour faire des achats essentiels, » a-t-il déclaré.

L’OPAP quasi au chômage

Camelot peut s’estimer heureux de sortir presque indemne de la pandémie. Ailleurs dans le monde, le confinement a des conséquences dramatiques sur les ventes de billets de loto. Notamment aux États-Unis, où le Power Ball a dû réduire ses jackpots afin de faire face à la baisse significative de la participation des joueurs. Mais il y a pire. L’OPAP, qui gère les jeux de hasard en Grèce et à Chypre, a déclaré une chute de 99 % de ses revenus vu que ses 4.000 points de vente dans ces 2 pays ont été fermés.

Les Grecs ne seraient donc pas fans du loto en ligne. L’OPAP avait pourtant enregistré une hausse record de 62 % de ses bénéfices durant le dernier trimestre de 2019.

« Précédent:
» Suivant:

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!