Tirage-EuroMillions.net

2eme tentative, il gagne un demi-milliard de dollars !

Article publié le lundi 16 avril 2018

Si, statistiquement, l’assiduité permet d’augmenter ses chances de gagner au loto ou à l’EuroMillions, il arrive régulièrement que les probabilités soient déjouées. En voici à nouveau un exemple concret avec ce chef de production de 47 ans qui vient de s’adjuger une méga cagnotte de plus d’un demi-milliard de dollars après avoir joué pour la seconde fois de sa vie à un jeu de tirage.

Richard Wahl

Richard Wahl décroche la timbale du Mega Millions

Lorsqu’il a découvert qu’il venait de gagner plus de 500 millions de dollars au Mega Millions, Richard Wahl n’en a au début pas cru ses yeux. Lorsque sa maman l’a appelé pour lui annoncer que le grand gagnant vivait dans son Etat, il lui a simplement dit que ce n’était pas lui.

Le joueur de 47 ans qui réside à Vernon, dans le New Jersey, a été présenté aux États-Unis le vendredi 13 avril dans le cadre d’une conférence de presse organisée au siège de la loterie du New Jersey. C’est à l’occasion d’un tirage de mars que la chance lui a souri pour faire de lui un multimillionnaire.

Wahl est, ou plutôt était, chef de production d’une société de l’agroalimentaire située dans le nord du New Jersey. Il va bien entendu rendre son tablier. Il a décidé de toucher l’intégralité de ses gains en une fois, ce qui signifie qu’il empochera un peu moins de la moitié du montant brut, soit environ 220 millions de dollars. C’est le Vendredi saint qu’il a découvert qu’il était l’heureux gagnant du jackpot du Mega Millions.

« Ce fut vraiment incroyable. Certains membres de ma famille dormaient encore donc je n’ai pas hurlé afin de ne pas les réveiller. Je suis allé trouver tranquillement mon épouse qui s’occupait du linge et je lui ai dit : Chérie, on va prendre des vacances. Elle m’a demandé ce que je voulais dire, pensant que je la faisais marcher. »

Il a vérifié à plus d’une dizaine de reprises qu’il avait bien les numéros gagnants afin de s’assurer qu’il n’avait pas la berlue pour ensuite enfin prévenir sa famille.

« En fait, le plus amusant est que ma maman m’a appelé alors que j’étais en train de m’assurer que tout était vrai pour me dire qu’elle avait entendu que quelqu’un du New Jersey avait gagné le jackpot du loto, et me demandant si c’était moi. Je n’étais pas encore prêt à partager l’information, je lui ai donc répondu par la négative. »

Après avoir appris l’incroyable nouvelle, la famille Wahl est restée sagement à la maison tout le week-end, tandis que le ticket gagnant a pris place dans l’espace sécurisé d’un coffre-fort résistant aux flammes. Il aurait préféré conserver son anonymat, mais a dû se résoudre à sortir de l’ombre vu que l’État du New Jersey oblige les gagnants à révéler leur identité.

M. Wahl est un résident récent du New Jersey : en juillet dernier, il a déménagé du Michigan afin d’occuper un emploi de responsable de production chez AAK Food Service. Il n’aura donc pas occupé son nouveau poste longtemps, même s’il s’est accordé avec son employeur de rester le temps qu’il faudra pour trouver et former son successeur.

Gagner une telle somme signifie bien entendu la possibilité de concrétiser de nombreux rêves. La restauration d’une Corvette 1963 fait partie des fantasmes du grand gagnant. Pour le reste, pas de projets exubérants en vue. M. Wahl est décrit par sa famille comme un homme humble qui souhaite aider autrui.

« Pour nous, l’objectif est de faire beaucoup de bonnes choses pour les autres. Cet argent ne va pas non seulement changer ma vie, mais aussi celle de ma famille, de mes amis et de gens qui sont dans le besoin. Nous ne sommes pas du genre dépensier, des gens qui vont tout claquer, » a-t-il ajouté. « Nous sommes une famille humble et nous allons rester fidèles à nos valeurs. »

Il a également révélé qu’il n’est pas un joueur régulier. Il a décidé de tenter sa chance après avoir entendu une conversation au travail, des collègues qui évoquaient leur retraite en cas de gain. Il s’agissait en fait de la seconde tentative de son existence. Il a acheté son ticket gagnant dans une station-service. Il a laissé la machine choisir ses numéros, à savoir les 11, 28, 31, 46 et 59 et la Mega Ball 1. Soit la combinaison gagnante.

La station-service a donc reçu un bonus de 30.000 $ pour avoir vendu le ticket gagnant. Hasard du calendrier, le veinard est justement allé faire le plein dans la même station-service le jour où elle recevait son chèque. Il a préféré ne pas s’attarder alors que les caméras de télévision étaient présentes sur place, de peur d’être reconnu et importuné. Il a refusé de donner des détails concernant sa famille, ainsi que sur sa destination.

M. Wahl va engager un conseiller financier pour l’assister dans la gestion de sa fortune. Sa femme est originaire du Mexique, il compte aider sa famille restée au pays. Il va également s’occuper de sa maman, qui vit avec une petite retraite.

En Australie, certains États s’approprient les jackpots non réclamés

Les gains non réclamés, qu’ils soient modestes ou importants, alimentent habituellement les caisses de l’opérateur pour être reversés à de bonnes causes. Mais, en Australie, certains Etats ont légiféré afin d’être les bénéficiaires légitimes de cet argent qui n’a pas trouvé preneur. C’est notamment le cas dans le Queensland et en Nouvelle Galles du Sud. Le délai pour réclamer l’argent est néanmoins variable : il va de 3 mois à un an en fonction des États.

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier!