Tirage-EuroMillions.net

Ce Chinois a tout plaqué pour percer les mystères du Loto

Certaines personnes ont fait d’une question le grand objectif de leur vie, une quête dont seule la résolution pourra leur permettre d’avoir l’esprit tranquille. Pour les Curie c’était la science. Pour Wang Chengzhou, c’est le loto. Il est tellement obsédé par la recherche du secret qui se cache derrière les numéros gagnants qu’il travaille inlassablement à sa découverte.

Wang Chengzhou, obsédé du loto

Il a tout plaqué pour percer les mystères du loto

L’homme qui approche de la cinquantaine a tout plaqué pour se consacrer à ce qui est désormais l’obsession de sa vie. Cela fait 10 ans qu’il vit sous un pont de la ville de Chongqing. Comme le rapporte le journal chinois South Morning China Post qui a publié en anglais un article sur base des informations révélées par journal local, il passe le plus clair de ses journées à étudier les tirages du loto. Vu qu’il faut quand même manger et payer ses grilles de loto, il fait des petits boulots ici et là. Il travaille notamment de temps en temps pour la Poste de Chongqing. Mais dès qu’il a l’argent nécessaire pour se sustenter, il se plonge dans les chiffres.

Comment en est-il arrivé là ? Après avoir récupéré d’une fracture à la jambe en 2008 suite à un accident de travail sur un chantier de construction, Wang Chengzhou a emménagé sous un pont de la ville de Chongqing, dans la province voisine de son Sichuan natal. Il n’a rien dit à sa famille : avant son départ, il a juste expliqué qu’il avait été affecté sur un chantier lointain. Il n’a plus donné de nouvelles depuis. Sa mère de 76 ans a seulement été informée après avoir lu l’article publié dans les journaux. Elle a alors demandé aux journalistes de le supplier de rentrer à la maison pour le Nouvel An chinois, qui aura lieu dans quelques semaines, mais il a refusé. Il a affirmé qu’il ne rentrerait pas chez lui avant d’avoir obtenu des résultats probants dans ses recherches sur le loto.

« Je maîtrise les algorithmes de la loterie, » a-t-il déclaré au journal chinois. Il a expliqué qu’il avait pour ambition d’écrire 4 livres qui seront le fruit de ses recherches, sur différents sujets allant du code du loto au calcul mental.

« De 2 heures à 5 heures du matin, je pense aux numéros du loto, lorsqu’il fait encore nuit. Je dépense environ 2 000 yuans par mois en grilles de loto (environ 250 €), » a-t-il ajouté.

Un responsable du bureau de poste local a confirmé que Wang a bien fait partie des employés durant ces 2 dernières années, mais qu’il avait récemment démissionné. « Je sais qu’il fait des recherches à propos du loto et qu’il achète des tickets, mais je n’ai jamais entendu qu’il avait gagné, » a-t-il déclaré. Zhou De, professeur de mathématiques de l’université du Sichuan, a déclaré au journal : « Les numéros du loto sont choisis aléatoirement. Il est quasi impossible de les déterminer à l’avance. » Il faut croire que Wang Chengzhou n’est pas de cet avis…

Le Suisse qui a gagné 157 millions à l’EuroMillions s’est enfin manifesté

Le 19 décembre dernier, un Suisse qui réside dans le canton du Zurich décrochait la cagnotte de l’EuroMillions, qui s’élevait à 157 millions d’euros. Mais quelques semaines plus tard, pas de trace du veinard, ce qui a poussé la presse helvétique à se demander où était passé le grand gagnant.

Du côté de l’opérateur de l’EuroMillions en Suisse, on s’inquiétait beaucoup moins. Un porte-parole avait notamment déclaré : «  Cela n’est pas spécialement inquiétant, explique le porte-parole de la société de jeux à nos confrères. Il est déjà arrivé qu’il faille deux ou trois mois pour qu’un gagnant se signale. »

Les paparazzi, à l’affût d’une photo scoop, n’ont cessé de rôder autour du siège de la loterie suisse pour essayer de prendre en photo le mystérieux grand gagnant. Celui-ci les aura fait attendre des semaines.

Mais il a fini par sortir de son trou, même si on ignore son identité vu qu’il a préféré conserver l’anonymat. Et vu qu’on ne sait toujours pas qui c’est, les paparazzi ont manifestement manqué leur coup. Avec ses 157 millions, ce Suisse a battu le record local du plus gros jackpot empoché par un joueur de l’EuroMillions en Confédération helvétique. Le record précédent avait établi par un joueur du canton du Valais, qui avait empoché la coquette somme de 115 millions d’euros. Le record absolu date toujours d’octobre 2014, lorsqu’un Portugais s’est adjugé un jackpot de près de 230 millions d’euros.

Article publié le lundi 22 janvier 2018

A découvrir sur notre blog

Vos commentaires

Je pose une question a jp foucault a quoi ca sert le tirage euromillion apres des inombrable site internet deja difuser or ce n est pas l interet desjoueurs euromillion parcontre ont voits c est interet propre de jp foucault.
S

Le secret je l’ai enfin rendez-vous vendredi prochain à 18-h
Essayez du moins 3 mise et votre vie serait comblé; fini les galères ( prend soins de cet argent car c’est ta dernière chance de ta vie). Shalom !